AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bomer Van Der Woodsen

avatar

▬ Petits mots : 120

MessageSujet: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:32


Bomer Van Der Woodsen



31 ans ∞ 2 mars 2009 ∞ sénateur
célibataire ∞ humain ∞ pouvoir ∞ the ordinaty people ∞ feat: chris evans


Himself

∞ Caracter: Arrogant, prétentieux, vaniteux, hautain, méprisant, rancunier, colérique tout en étant un tantinet bagarreur et peut-être trop direct voilà comment certaines personnes pourraient me qualifier alors que d'autres vous diraient à mon sujet que je suis une personne de commerce agréable, humble, modeste, généreuse, de nature franche et sincère qui ne reculerait devant rien ni personne afin de protéger et venir en aide à ses proches s'ils se trouvaient dans le besoin. Qui a tort et qui a raison? Je vous dirais que la vérité se trouve autant dans un camp que dans l'autre car après tout je suis un peu de tout ça. Et vous savez quoi je l'assume pleinement car après tout j'ai un caractère de merde et j'en suis pleinement conscient.
∞ Que pensez-vous de l'évolution ? Charles Darwin a écrit dans sa théorie de l'évolution que toute espèce se devait de s'adapter aux changements qui s'opéraient en elle au risque de devoir périr et c'est maintenant le péril qui guette l'humanité. Collectivement nous nous devons de nous adapter et de tirer profit de cette évolution qui se manifeste chez certains de nos congénères. Certains vous diront qu'il est impératif de les surveiller et de tenter de les contrôler mais pour ma part je n'adhère pas à cette philosophie … je ne vois pas en ces gens une menace, il faut tout simplement les accepter tels qu'ils sont, après tout l'humanité n'est plus à un changement près dans ses habitudes.


My history

Tout le monde à Boston connaît la famille Van Der Woodsen, il faudrait émerger d'un profond coma ou débarquer d'une autre planète afin de prétendre ne jamais avoir entendu ce nom après tout cette famille a vu plusieurs de ses représentants occuper divers postes politiques au cours des 200 dernières années. Que ce soit maire de Boston , gouverneur du Massachusset ou ultimement Sénateur de notre bel état tout ces postes ont fini par être occupé par un membre de mon illustre famille il s'agissait donc là d'une tradition familiale, d'un héritage qui ne pouvait que s'avérer lourd à porter.

Gamin ma mère avait fait en sorte de me protéger de cette pression qu'allait éventuellement accompagner la pression qu'allait m'imposer mon nom de famille et, d'une certaine façon, les hautes attentes qui étaient placées en moi. Je n'avais que bien peu de rapports avec mon père il faut dire qu'il n'était que très peu présent. Sans doute était-il trop occupé pour passer du temps avec moi? J'avais beau obtenir tout ce que je désirais, à tout le moins sur le plan matériel, je n'en étais pas moins jaloux de ces gamins qui eux avaient le plaisir de s'amuser avec leurs pères. Ma mère tentait de combler ce vide mais ce n'était pas comme s'il était présent. Déjà à ce moment je lui en voulais de me délaisser de la sorte.

Vers l'âge de 10 ans je me retrouvai hospitalisé relativement à une anomalie cardiaque , malheureusement pour moi le tout survint en pleine campagne électorale alors que mon paternel tentait de se faire élire en tant que gouverneur de l'état … c'est à ce moment que je commençai à ressentir de la haine à son égard. Bien sur je me gardais d'y faire la moindre allusion car après tout j'étais conscient que je ne ferais qu'attrister ma mère mais déjà à cet âge je détestais mon géniteur.

Arrivé à l'âge de 16 ans le fossé entre moi et mon père s'élargit à un point tel que nos différends allaient devenir irréconciliables. Ma mère étant gravement malade, elle était atteinte d'une virulente forme de cancer, il semblait préférer se consacrer à sa carrière. Je pouvais aisément comprendre qu'il occupait un poste publique mais j'étais également d'avis que la population comprendrait qu'il s'occupe de sa famille mais de toute évidence c'était trop lui demandé. Il aimait plus le pouvoir qu'il pouvait nous aimer et c'était bien ce qui me fendait encore plus le cœur.

Le voir se pavaner avec sa nouvelle assistante me mettait hors de moi, Comment pouvait-il s'afficher avec elle alors que la dépouille de maman venait tout juste de se voir enterrée? Je m'en étais fait le serment un jour j'allais le lui faire payer, je ne savais pas quand ni comment mais je comptais bien lui pourrir la vie.

N'ayant toujours pas décoléré j'entrepris de mon père qu'il m'expédie à l'autre bout du pays histoire de terminer mes études dans un lycée privé de Los Angeles, l'enfoiré n'y opposa pas la moindre insistance … d'une certaine façon cela semblait lui plaire de ne pas m'avoir dans les pattes. De mon côté cela ne me déplaisait pas puisque j'allais profiter de mon exil afin de planifier ma vengeance dans les moindres détails … j'allais devenir la version moderne du Comte de Monté Cristo.

Le lycée terminé je quittai Los Angeles afin de revenir à Boston puisque Harvard m'attendait. À moi la faculté de droit. Dès mon arrivée je décidai de joindre le parti démocrate, j'allais faire chier grave mon père et ses valeurs républicaines. Mes études de droits terminés je décidai de joindre un cabinet d'avocat réputé, après tout il fallait bien que je puisse subvenir à mes besoins, mais je ne perdais pas de vue mon ultime objectif soit celui de mettre mon père KO.

Je venais à peine de souffler ma trentième bougie lorsque l'occasion que je cherchais désespérément, de ruiner la vie de mon père , me fut servie sur un plateau d'argent. En effet personne au sein du parti démocrate ne semblait vouloir se présenter contre mon père afin de briguer le poste de sénateur … d'après eux il s'agissait d'un combat perdu d'avance. Réalisant qu'il me serait facile de gagner l'investiture je décidai de me présenter et de tenter le coup.

Le thème de la campagne de mon père m'avait plutôt amusé, il tentait de jouer la carte du bon père de famille … celle de l'adulte responsable. Ce qu'il était gonflé le gros. Probablement parce que j'étais plus fringuant et désinvolte que lui je décidai de ternir l'image qu'il tentait de projeter je me fis donc un plaisir de salir sa réputation en racontant des secrets de famille au cours de la campagne. Son absence lors de mon hospitalisation, le fait qu'il n'ait pas assisté ma mère alors qu'elle rendait l'âme, le fait qu'il se soit remis avec une autre femme alors que le cadavre de ma mère était encore tout chaud … aucun détail n'avait été épargné. Ma victoire avait été totale. Est-ce que je m'en voulais? Aucunement.

Vous vous dites que tout est bien qui fini bien, que maintenant que les torts ont été réparé, que j'ai piqué à mon vieux sont fauteuil au sénat , que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes? Pourtant rien n'est plus loin de la vérité. La haine, la colère et la rancune ayant altéré mon jugement je me trouvai tellement absorbé par ma folle soif de vengeance que j'en oubliai les signes manifestes que ma santé se détériorait. Hypertension, étourdissements, engourdissements, tous des signes que mon cœur recommençait à faire des siennes mais pourtant j'avais préféré les ignorer. La fonction que j'occupe en étant une assorti d'un niveau élevé de stress j'allais donc devoir apprendre à me ménager et à prendre soin de moi … d'ailleurs mon entourage semble prendre un malin plaisir à me materner. Je vous jure par moment j'ai l'impression d'être de nouveau un gamin que l'on materne.


Behind the mask...


∞ Name: tiny-boy
∞ Age: 23 ans
∞ Un petit mot : here.
∞ Où as-tu trouvé le fofo? une amie m'a filé le lien
∞ Qu'en penses-tu? il est super

© sobade.

_________________
- My own prison -

« Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière.  »


Dernière édition par Bomer Van Der Woodsen le Lun 6 Oct - 20:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan J. Clarkson
The King
avatar

▬ Petits mots : 224
▬ Your Buisness : Etudients et employer d'un musée d'art

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:39

Hey BIENVENUE A TOI ! cheers
Voilà un homme ! Je vais avoir de la concurrence du coup  
Bonne chance pour ta fiche ! À la moindre question hésité surtout pas. Le staff et moi-même somme là pour ça !

_________________


« i'm not sleeping »
Illumine-toi, épanouis-toi. Comme si tu avais le choix. Même si tu ne peux pas entendre ma voix . Je serai juste à côté de toi.Le jour où je perdrais le contrôle et ou tous mes amis seront des inconnus seras-tu la toi ?©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shioban C. Goodman

avatar

▬ Petits mots : 403
▬ Your Buisness : Journaliste

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:42

Bienvenue à toi et encore merci de nous rejoindre. J'ai hâte de lire ta fiche,
si tu as besoin n'hésite pas, ma boite mp est ouverte

_________________

Love, Love, Love
L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour lui reste inchangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bomer Van Der Woodsen

avatar

▬ Petits mots : 120

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:44

Merci à vous deux Very Happy Et t'en fais pas pour ça Ethan Razz

_________________
- My own prison -

« Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan J. Clarkson
The King
avatar

▬ Petits mots : 224
▬ Your Buisness : Etudients et employer d'un musée d'art

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:47

Mouhaha et très bon choix si tu prend chris Evans ! Je suis fan surtout dans le film Snowpierce il est juste

_________________


« i'm not sleeping »
Illumine-toi, épanouis-toi. Comme si tu avais le choix. Même si tu ne peux pas entendre ma voix . Je serai juste à côté de toi.Le jour où je perdrais le contrôle et ou tous mes amis seront des inconnus seras-tu la toi ?©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shioban C. Goodman

avatar

▬ Petits mots : 403
▬ Your Buisness : Journaliste

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 0:55

Bave pas trop toi, il va être l'ex de mon perso' ah ah

_________________

Love, Love, Love
L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour lui reste inchangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen K. Clarkson
Admin
avatar

▬ Petits mots : 279

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 10:32

Bienvenue parmi nous Smile Nous sommes ravie de t'accueillir mais ça tu à dù t'en rendre compte Smile
Bon courage pour ta fiche et comme te l'on dit mes camarades si tu as besoin de quoique ce soit n'hésite pas.


Ps: Bravo au staff pour le flood D'abords :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shioban C. Goodman

avatar

▬ Petits mots : 403
▬ Your Buisness : Journaliste

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 11:11

On s'est emballés que veux tu

_________________

Love, Love, Love
L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour lui reste inchangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bomer Van Der Woodsen

avatar

▬ Petits mots : 120

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 13:37

Merci Eileen <3

_________________
- My own prison -

« Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shioban C. Goodman

avatar

▬ Petits mots : 403
▬ Your Buisness : Journaliste

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 20:26

Je te souhaite officiellement la bienvenue dans ce cas mon cher ami, ravie que tu sois parmi nous. Tu es donc validé, amuse toi bien sur le forum

_________________

Love, Love, Love
L'amour n'est pas l'amour s'il fane lorsque son objet s'éloigne, quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour lui reste inchangé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bomer Van Der Woodsen

avatar

▬ Petits mots : 120

MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   Lun 6 Oct - 20:27

Merci ma belle

_________________
- My own prison -

« Il faudrait parvenir à cette sagesse élémentaire de considérer les ténèbres où nous allons sans plus d’angoisse que les ténèbres d’où nous venons. Ainsi, la vie prend son vrai sens : un moment de lumière.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dad, from the bottom of my heart, I still fucking hate you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Evolution :: Paperasse and co' :: Allez montre-toi ! :: Présentations validées-
Sauter vers: