AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview spéciale } ft. Elisabeth

Aller en bas 
AuteurMessage
Christopher Lane

avatar

▬ Petits mots : 24
▬ Your Buisness : manager d'une petite équipe dans un magasin de luxe

MessageSujet: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Jeu 22 Jan - 18:23

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Aujourd'hui, une journaliste devait venir faire une interview dans la boîte où travaillait Christopher. Bien sûr, il ne comprenait pas pourquoi quelqu'un était intéressé par le fonctionnement de ce magasin de luxe, mais bon. Peut-être qu'ils faisaient un reportage sur les produits de luxe, dont une partie était vendu dans le magasin où travaillait le jeune homme ? Peut-être, il ne savait pas vraiment. Il était de toute façon sûr qu'il allait en savoir beaucoup plus une fois que la journaliste sera là et commencera à lui poser les questions, puisque étant manager, il se devait de remplacer le gérant qui n'était pas là pour lui répondre.

Il s'était donc bien préparé. Il était bien sûr obligé de bien s'habiller pour vendre dans ce magasin, mais bien évidemment, il se devait d'être encore plus présentable qu'il ne l'était déjà. Il avait donc ajouté une veste bien habillée avec des épaulettes par dessus son t-shirt à col en V blanc. Il avait donc pantalon noir, aussi habillé, qui allait avec sa veste. Il n'avait pas besoin d'ajouter grand chose à cela. De belles chaussures, des cheveux bien coiffés et une note de parfum, et le tour était joué, il était parfait.

Christopher attendait donc dans la boutique, et s'occupait des quelques clients pour faire passer le temps, et attendre cette journaliste. Il espérait secrètement qu'elle était vraiment belle, et célibataire, histoire de la charmer gentiment.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth S. Lake

avatar

▬ Petits mots : 68
▬ Your Buisness : Reporter Photographe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Ven 23 Jan - 2:31

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Lizzie détestait qu’on lui fasse un coup pareil. Faire une interview était déjà assez stressant en soi mais en faire une sans préparation aucune était le pire. Elle avait en tout et pour tout eu deux petites heures pour lire les questions et essayer de se les approprier. Heureusement pour elle que c’était pour une enseigne qu’elle connaissait bien. Donc elle avait pu zapper toute la partie théorique de la présentation de l’entreprise. Mais ce n’était quand même pas assez suffisant pour elle. La jolie brune était une perfectionniste dans l’âme. Quand elle commençait quelque chose, il fallait que ce soit bien fait et le plus proche de la perfection possible. Et là…
Elle ne s’était pas gênée de le dire à son patron mais celui-ci n’en avait eu cure. Pour lui, elle avait les questions donc il n’y avait pas de problème. Et puis, de toute façon elle n’avait pas le choix. L’enseigne ne leur avait donné que cette date et c’était à prendre ou à laisser. D’ailleurs, ce n’était pas Elisabeth qui aurait dû mener l’interview. Elle aurait dû venir que vers la fin pour prendre quelques clichés pour illustrer l’article. Non qu’elle ne fût pas capable de faire les deux mais la rédaction avait préféré confier cet article à quelqu’un de plus ancien. Ce que Liz comprenait tout à fait. Elle n’en avait pas pris ombrage. Sauf que Claire avait chopé la gastro de sa fille et était clouée au lit. Par conséquent, on avait demandé à la brune de la remplacer au pied levé supposant – à tort – que Claire l’aurait associée à ses recherches et à l’élaboration des questions.

Avant de prendre le chemin vers le magasin, la jeune femme fit un petit tour aux toilettes afin de se remaquiller et de se recoiffer. Elle avait revêtue pour l’occasion une robe chemise sans manches de couleur noir et avait mis par-dessus une veste bleu électrique pour casser un peu tout le noir. La robe, lui arrivant juste au-dessus des genoux épousait parfaitement ses formes et elle avait chaussé des bottes noires qui allait bien avec la tenue. Elle n’avait pas boutonné la robe jusqu’au cou pour ne pas paraître trop guindée. Un maquillage discret et quelques ondulations dans les cheveux complétaient sa tenue.
C’était donc une femme à l’allure confiante qui pénétra dans le magasin.

« Bonjour ! Je suis Elisabeth Lane, envoyée par Pub Agency. »

La vendeuse eut l’air surprise, comme si elle ne s’y attendait mais lui répondit quand même.

« Je crois que vous devriez vous adresser à notre manager. Monsieur Lake. Tenez justement il arrive. »

La remerciant avec un grand sourire, Lizzie se retourna. Le sourire disparu sur son visage qui n’exprimait rien d’autre que la stupéfaction la plus totale

« Chris… », souffla-t-elle

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Lane

avatar

▬ Petits mots : 24
▬ Your Buisness : manager d'une petite équipe dans un magasin de luxe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Sam 24 Jan - 0:26

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Habituellement, Christopher détestait répondre aux journalistes ou à toutes autres questions que certains clients posaient - même s'il n'avait pas le choix que de leur répondre, au risque de perdre de la clientèle. Il avait toujours envie de leur dire que l'ami universel se prénommant Google était là en cas de besoin et de question, puisque la plupart des questions qu'on leur posait pouvaient facilement trouver réponses avec une petite recherche sur internet. Il y avait cette catégorie là, et aussi la catégorie gros curieux qui se mêlent de tout que notre jeune homme aimerait tellement remballer avec une remarque cinglante, mais à qui il répondait avec un sourire doucereux. Mais bon, il ne pouvait pas non plus échapper aux journalistes. Encore moins lorsque le gérant de la boutique lui confiait la tâche alors que monsieur avait rendez-vous avec sa femme pour une échographie ridicule. Tout ce qu'il espérait, c'était que la journaliste - puisqu'on lui avait dit que ça devait être une femme - était sexy et portait une robe ou une jupe. Et qu'elle était belle, voire même canon, et qu'il pourrait inviter à boire un café tout en se laissant interviewer.

Justement, cette interview. Il devait se la faire, c'était l'heure. Un dernier coup d'oeil dans le miroir de l'arrière boutique, un dernier petite retouche dans sa coupe de cheveux, et le voilà fin prêt à affronter une horde de questions. Christopher sortait de l'arrière boutique et se dirigeait vers sa collègue, lorsqu'il remarqua de dos une très belle jeune femme. Bien évidemment, il loucha sur ses jambes en se disant qu'elle aurait du raccourcir un peu plus sa robe, ça aurait été encore plus divertissant. Puis elle se retourna. Et le manager s'arrêta net dans sa course. C'était Elisabeth, son ex copine.

- C'est pas possible.. murmurait-il.

Il ne savait pas quoi faire. Aller vers elle, et faire comme s'il ne se souvenait pas d'elle ? Trop tard, elle avait du remarquer qu'il s'était arrêté et la fixait comme un idiot. Faire demi-tour ? Ce n'était pas le genre de Christopher. Après avoir soufflé un bon coup pour se redonner du courage, le garçon avança quelques pas en sa direction, puis eu un bref sourire.

- Bonjour, c'est avec moi que tu devras faire cette interview. Suis-moi.

Sa voix était sans vie, presque comme s'il ne l'avait pas reconnu. Il ne la regarda pas plus longtemps et fit demi-tour pour aller à nouveau dans l'arrière boutique. À mi-chemin, il se retourna et haussa un peu plus la voix :

- Ali, occupes-toi de la boutique, veux-tu ? Je ne sais pas combien de temps ça nous prendra.

La serveuse acquiesça à son chef, et retourna à son travail. Christopher lui retournait dans l'arrière boutique ou salle de pause, où il y avait de tout, machine à café comme distributeur de boisson et de petits gâteaux, d'un frigo et de plusieurs meubles pour y ranger la vaisselle, et au milieu, une table avec plusieurs chaises. Le jeune homme ferma la porte à clé une fois qu'Elisabeth fut à l'intérieur, puis soupira de suite.

- Si on m'avait dit que c'était toi, je me serais fait porter malade. Depuis quand t'es journaliste ? disait-il en allant vers la machine à café, pour se servir un expresso, il en avait bien besoin. Je suis partagé entre te dire de faire ça vite pour qu'on en finisse, et te faire moi aussi passer sous un tas de questions. Et ça ne sera pas en rapport avec ton boulot.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth S. Lake

avatar

▬ Petits mots : 68
▬ Your Buisness : Reporter Photographe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Sam 24 Jan - 1:30

[quote="Elisabeth S. Lake"]
Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Croyez-vous au karma ? Il désigne communément le cycle des causes et des conséquences liées à l'existence des êtres sensibles. Il est la somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Pour les bouddhistes, le karma que l'on crée en agissant, que ce soit avec le corps, la parole ou l'esprit, est essentiellement favorable ou défavorable, positif ou négatif. Il est même indiqué dans le Majjhima Nikaya – livre regroupant les enseignements bouddhistes – que « Qui accomplit de sombres actes récoltera de sombres résultats ; et qui accomplit des actes lumineux récoltera de brillants résultats. Les uns et les autres renaîtront dans des mondes qui correspondent à leurs actes »
Et bien Lizzie y croit fermement. C’était sûrement dû aux années passées en Asie mais la jeune femme était persuadée que le karma existait vraiment. A un moment, elle avait même cru que la disparition de Jason était à cause d’elle et de ce qu’elle avait fait à Chris. Disparaître en ne laissant qu’un petit mot de rien du tout. Elisabeth avait conscience d’avoir mal agi à l’époque. Mais sans Jason à ses côtés, elle ne savait pas comment il fallait réagir. Dans son esprit, l’incendie n’avait été en rien un accident. C’était à cause d’elle et d’elle seule que le feu avait pris dans la chambre. Et à cause d’elle que Chris avait été blessé. Tout cela avait résonnait trop familièrement dans l’esprit de la jeune femme. Lizzie ne pouvait pas ne pas faire une comparaison avec ce qui s’était passée avec sa mère et comment elle l’avait tuée par son don… Aussi pour ne pas « tuer » l’amour de sa vie s’était-elle enfuie lâchement.

Mais voilà qu’aujourd’hui, le karma lui revenait en pleine face comme pour lui dire qu’elle avait eu déjà trop de répit. Il la remettait brutalement en face de la personne qu’elle avait aimée le plus au monde – en dehors de Jason bien entendu – et ce sans préparation aucune. Elle s’était sentie devenir blanche en le voyant. Et au vu de son arrêt sur lui-même, Liz avait bien compris que lui non plus ne s’attendait pas à le voir. Elle le connaissait assez pour savoir que même si il avait eu envie de faire demi-tour et de la planter là – après tout, elle l’avait bien mérité nan ? – il ne l’aurait pas fait. Ce n’était pas le genre de Christopher. Il n’avait jamais fuit devant quelqu’un et n’allait certainement pas commencer maintenant.

« Bonjour… », fut tout ce qu’elle réussit à lui répondre.

Acquiesçant de la tête, elle le suivit comme un automate. Mais ce laps de temps lui permit aussi de se recomposer un visage et de reprendre ses esprits bien malmenés par la surprise de voir Christopher apparaître devant elle comme ça. Ils entrèrent dans l’arrière boutique et le jeune homme referma de suite la porte à clé. Aussitôt la pièce parut beaucoup plus petite à Elisabeth. La présence de Chris emplissait la salle et très vite elle ne vit plus que lui. Cela avait toujours été ainsi. Dès que Christopher entrait quelque part, on ne voyait plus que lui. C’était déjà le cas à l’époque quand ils s’étaient rencontrés. Lors de cette fête, elle n’avait vu que lui et par la suite, n’avait plus vu que lui. Il était devenu son monde et elle n’avait alors plus qu’une hâte c’était de pouvoir le présenter à l’autre homme de sa vie, son grand frère…
Elle s’assit à la petite table et passa une main dans ses cheveux, un peu nerveuse maintenant qu’ils ne se retrouvaient plus que tous les deux. Mais lorsqu’il reprit la parole, ce qu’il lui dit lui fit monter la moutarde au nez

« Figures toi que moi non plus, je n’avais aucune idée de qui j’allais interviewer ! Je remplace la personne qui devait le faire normalement et qui s’est fait porter pâle réellement elle ! »

La jeune femme haussa légèrement les épaules

« C'est venu un peu par hasard au gré de mes voyages. J'étais photographe reporter puis je me suis installée ici et je travaille pour le journal... D’ailleurs, depuis quand habites-tu Washington toi ? Ce n’était pas vraiment dans tes plans… Si je me souviens bien, tu ne comptais pas quitter New-York… »

Poussant un petit soupir, elle passa à nouveau une main dans ses cheveux avant de reprendre

« Et si on se comportait comme deux adultes responsables et qu’on en finissait au plus vite avec cet interview ? »

Elisabeth n’avait pas relevé ce qu’il lui avait dit sur l’interrogatoire qu’il voulait lui faire exprès. Tout simplement parce qu’elle ne savait pas quoi répondre à ça. Mais connaissant Chris, elle savait qu’il n’allait pas laisser les choses comme ça…


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Lane

avatar

▬ Petits mots : 24
▬ Your Buisness : manager d'une petite équipe dans un magasin de luxe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Lun 26 Jan - 16:31

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Malgré tout, Christopher avait réellement pensé à faire demi tour et fuir. Pour la première fois dans sa vie, il n'avait pas envie de la voir, de voir Elisabeth. De voir son ex copine qui l'a quitté en lui laissant un simple mot, Désolée, pour lui. Ce n'était même pas une rupture à proprement parler, puisqu'elle n'avait pas dit qu'elle le quittait. Mais c'était pareil, puisqu'elle n'avait plus donné signe de vie depuis. Et la revoir, là, rendait Chris étrange, et il ne savait plus quoi faire. Il avait tout de même réussi à reprendre ses esprits pour avant d'aller la voir, et de lui demander de la suivre jusque dans l'arrière boutique, leur salle de repos, où il s'enfermait à clé.

La salle était grande, il y avait facilement de la place pour quatre ou cinq, sans qu'ils soient coincés et ne puissent plus bouger. Et pourtant, elle lui semblait étrangement petite. Il regardait Elisabeth s'installer à la table, et n'eut d'autre choix que d'aller se faire couler un café pour essayer de se remonter le moral, et avoir autre chose à regarder que son ex petite amie. Il savait cependant qu'il allait faire réagir Elisabeth en disant qu'il aurait du se faire porter malade pour éviter d'être interviewé et donc de la voir. Malgré leur mésentente, Christopher eu un très léger sourire amusé sur le visage. Il avait toujours le don de la piquer comme ça, et ça l'amusait souvent. Là aussi oui, mais moins puisque c'était moins amusant.

« Et bien tu aurais pu dire non, tout simplement. Je suppose qu'il y a plus d'une journaliste dans ton agence, non ? »

C'était logique, et pourtant, il savait très bien qu'elle n'allait pas refuser un travail comme ça. Qu'elle soit journaliste ou vendeuse, elle n'aurait jamais refuser quelque chose qu'on lui donnait à faire. Il la connaissait trop bien pour ça. Il lui demandait ensuite comment ça se faisait qu'elle soit journaliste, puisqu'il n'avait aucun souvenir des paroles qu'elle lui disait du temps où ils étaient ensemble. Elle ne lui a jamais parlé de devenir journaliste ou de rêver de l'être. Le jeune homme hochait simplement la tête pour acquiescer et montrer qu'il entendait et comprenait ce qu'elle lui disait, sans pour autant avoir à répondre.

« J'ai quitté New York après l'université, je ne voulais pas rester là-bas. »

Il n'avait surtout pas envie de rester dans la ville où il avait à la fois des bons et des mauvais souvenirs, dont tout ceux avec Liz. Mais ça, il n'avait pas l'intention de le lui dire, tout du moins, pas maintenant. Il se retournait et posait son café près d'une place libre, face à la demoiselle sans pour autant être proche. Et il posait également une tasse devant elle. Il avait l'habitude et savait ce qu'elle prenait, donc il lui avait machinalement préparé un café. Il s'asseyait en la regardant, puis acquiesça.

« Oui, faisons ça vite. Tu sais combien de temps ça va durer ? »

Non pas qu'il avait des choses à faire, mais il n'avait pas envie de trop s'attarder sur cette interview. Il avait envie de parler, certes, mais pas de ça, pas de son travail. Mais de eux deux, de la fuite de son ex petite amie. De sa vie depuis. De tout, sauf du travail.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth S. Lake

avatar

▬ Petits mots : 68
▬ Your Buisness : Reporter Photographe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Mar 27 Jan - 11:19

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



C’était dingue qu’après toutes ces années, Christopher avait encore le pouvoir de la faire réagir encore ainsi. Et à sa question, elle lui répondit du tac au tac

« Je ne savais pas que ça serait toi que j’allais interviewer ! Ton sens de l’écoute ne s’est pas amélioré à ce que je vois »

Ce n’était pas très fair-play mais dans l’état de pression où elle se trouvait Liz ne savait plus comment elle devait agir en sa présence. Et ce qu’il rajouta ne l’aida pas à se sentir plus à l’aise. Elle se rappelait de leurs nombreuses discussions. A l’époque, jamais il n’avait évoqué l’idée de quitter New York. A l’époque, elle voulait devenir styliste et c’était évident pour eux qu’ils allaient rester dans cette ville après avoir été diplômés. Chris adorait New York et elle, elle se fichait de l’endroit où elle allait être du moment qu’ils pouvaient être ensemble. Et puis New York était la ville parfaite pour se lancer dans le stylisme. A l’époque, ils avaient prévu de finir leurs études avant de se trouver un endroit rien qu’à eux. Elle eut un petit sourire désabusé en pensant qu’aucun d’eux n’avait fait ce qu’il souhaitait…

« Merci… »

Ce fut ce qu'elle lui dit avant de prendre une gorgée de son café. Il était exactement comme elle l’aimait. La jeune femme regarda son vis-à-vis un peu surprise et touchée bien malgré elle qu’il se rappelle comment elle buvait son café. C’était l’erreur à ne pas commettre car elle se retrouva prisonnière de son regard. Se perdant dans ses yeux bleus, la jeune femme se retrouva propulsée des années en arrière. Lizzie ne comptait plus le nombre de fois ni le temps passé à regarder ce visage. Malgré les années, Christopher n’avait pas changé. Il avait juste pris un peu de maturité sûrement due à son poste. Un bruit dehors la ramena à la réalité. Piquant un fard, la jolie brune s’agita un peu sur sa chaise et se racla la gorge

« Euh… oui… Ça ne devrait pas prendre beaucoup de ton précieux temps ne t’inquiètes pas. Les premières questions sont surtout sur l’entreprise en elle-même. Je ne vais donc pas te le poser, cela ne sert à rien. Je connais ton enseigne donc je pourrais y répondre moi-même. Le reste s’articule surtout autour de la vision d’un manager sur son poste et sur sa façon de travailler parmi des produits de luxe… »

Elle s’interrompit un instant avant de reprendre avec un bref sourire

« Ne t’inquiètes pas. Avant de publier quoique ce soit, tu auras un droit de regard sur ce qui va être publié… On peut commencer ? »

Posant un dictaphone sur la table, elle sortit également un calepin pour prendre des notes. L’heure et demi qui suivirent furent consacrés uniquement au travail. Se retrancher derrière un masque de professionnalisme fit le plus grand bien à la jeune femme. Et lorsque Christopher eut finit de répondre à la dernière question, Elisabeth éteignit l’appareil et regarda les pages de notes.

« Je crois que c’est bon. Donc on fait comme je te l’ai dit. Une fois que j’aurais fini de rédiger l’article, je te l’enverrai pour validation avant de le publier. Donc si tu n’as rien à rajouter, je pense qu’on en a terminé »


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Lane

avatar

▬ Petits mots : 24
▬ Your Buisness : manager d'une petite équipe dans un magasin de luxe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Mar 27 Jan - 15:31

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Malgré le fait que Elisabeth dénigrait le sens de l'écoute de Christopher, il avait un sourire amusé. Il s'en fichait vraiment, qu'elle s'en prenne à lui, qu'elle lui fasse comme des remarques, des boutades, pour lui rappeler comment il était avant, quand il était avec elle. Sauf que ça faisait plusieurs années qu'ils ne s'étaient pas vu. Il a grandit. Il a atteint la trentaine, et il avait pas envie qu'on lui rappelle comment il était quand il était plus jeune. Il n'avait pas non plus envie qu'on lui rappelle qu'il était temps qu'il se pose enfin avec une femme, et qu'il commence sérieusement une vie de famille, surtout à son âge. C'était le moment. Pourtant, il n'avait pas envie de se poser réellement avec sa copine actuelle. Elle n'habitait même pas encore chez lui qu'elle prenait déjà ses aises, bien que ça fasse presque un an qu'ils sont ensemble. Il n'avait pas envie de parler mariage, de parler enfants. Rien que l'idée d'en parler pouvait lui donner des frissons dans le dos.

Il ne répondait donc pas à la remarque qu'avait fait la journaliste. Il avait simplement préparé les cafés, un pour chacun, et les posait. En s'asseyant, il remarqua le regard de Liz et compris de suite qu'elle était surprise qu'il se souvienne encore de comment elle prenait son café. Christopher la regardait, relevait son regard, le soutenait. Il ne savait pas vraiment combien de temps ça durait, mais il eu un très léger sourire en coin lorsqu'elle se re-concentra sur le travail à faire, les joues légèrement rosées. C'était surtout ça, qui l'amusait. Car après tout ce temps, il lui faisait quand même encore de l'effet. Peut-être qu'elle l'aimait toujours ? Qui sait. Mais quoiqu'il en soit, le travail devait passer avant tout. Il écoutait donc ce qu'elle avait à lui dire.

« Oui, d'accord. Commençons ! »

Il se plongea alors dans une autre peau. Celui du manager, et plus celui du mec qui venait de voir son ex copine qui l'avait quitté sans explication il y a de ça neuf ans. Il répondait aisément à chacune de ses questions, le plus clairement possible. Il voulait bien tout expliquer et répondre, pour ne pas avoir à reprendre chaque questions. Il buvait de temps en temps son café tout en répondant, en essayant de faire abstraction de tout le reste. Au bout d'une bonne heure et demie, ils eurent enfin fini. Il termina son café tout en écoutant la demoiselle.

« Non c'est bon, je n'ai rien à ajouter. C'est toi la journaliste, après tout ! »

Ajoutait-il en se disant qu'il n'était pas celui qui devait ajouter quoique ce soit puisqu'il ne savait pas ce qu'ils voulaient vraiment mettre dans leur journal en dehors des questions auxquelles il a du répondre pendant ce long moment. Il regarda sa tasse vide, en se demandant s'il devait dire quelque chose. Ajouter quelque chose sur eux, avant qu'elle ne disparaisse pour ne plus jamais le recontacter. Comme avant. Des questions le taraudait, et il ne savait pas par où commencer. Il se releva et alla se refaire un café. C'est là qu'il se décida.

« J'ai une question. Pourquoi "Désolée" ? »

Il savait très bien qu'elle allait comprendre, il n'avait pas à en dire plus. Ce mot, celui qu'il a retrouvé en rentrant de l'hôpital, bandage au bras et pansement sur le visage. Il n'avait jamais compris ce désolée, il avait toujours pensé que s'il aurait voulu quitter quelqu'un comme ça, il aurait écrit je te quitte ou bien quelque chose du genre je ne peux plus rester là. Mais jamais ce seul et unique mot. Et il allait peut-être enfin avoir sa réponse.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth S. Lake

avatar

▬ Petits mots : 68
▬ Your Buisness : Reporter Photographe

MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   Mar 27 Jan - 16:58

Interview  spéciale
Elisabeth & Christopher



Chris avait mûri. Lizzie s’en rendit compte au fur et à mesure que l’entretien se déroulait. Très professionnel, il avait à cœur son métier et aimait ce qu’il faisait. Cela se ressentait dans ses réponses et dans la manière dont il avait de parler. C’est aussi à ce moment là qu’elle comprit qu’avec le temps, ils avaient évolué chacun de leur côté et qu’ils ne se connaissaient peut-être plus. Cette pensée lui fit mal au cœur mais en même temps était-ce si étonnant ?
Elle-même avait énormément changé depuis l’époque où ils étaient ensembles. La petite Lizzie avec des rêves pleins les yeux et la tête avait fait place à une jeune femme qui avait énormément souffert. Une femme qui avait connu beaucoup de pertes et de désillusions à travers les années. Oui, elle n’était plus la même Elisabeth qu’avant tout comme Christopher n’était plus le même.

L’interview passa très vite et avec les explications claires et concises du jeune homme, Elisabeth ne devrait pas avoir à réécouter l’enregistrement. Mais elle savait déjà qu’elle allait le refaire par acquis de conscience et être sûre de n’avoir rien raté. Sûrement pas pour réécouter la voix de son ex petit ami.

« Okay… Je t’enverrais donc l’article par mail. »

Lorsqu’il se leva pour se faire un autre café, la jeune femme crût qu’il en avait terminé lui aussi et souffla rassurée sur le fait qu’il n’y aurait pas de « contre-interrogatoire » de la part du brun. Elle commença donc à ranger ses affaires. Pourtant, au fond d’elle, Elisabeth ne pouvait s’empêcher de se sentir déçue. Chris avait clairement fait son chemin depuis la dernière fois qu’ils se sont vus. Et apparemment tout ce qui restait de leur relation pour lui était un ego malmené et non un cœur brisé. Pas comme elle. Elle eut une folle envie d’appeler Noah pour lui raconter ce qui venait de se passer mais savait pertinemment qu’elle n’allait pas le faire. Du moins pas tout de suite. Elle avait besoin d’un peu de temps pour digérer le fait que Chris était dans cette ville et qu’elle risquait à tout moment de tomber sur lui. Si elle disait à Noah que son premier amour et unique amour était ici, il n’aurait de cesse que de l’harceler pour qu’elle essaye de renouer avec lui.
Mais son histoire n’avait rien à voir avec celle qu’il partageait avec Selena. Lui n’avait pas faillit tuer la personne aimée et surtout ne lui cachait pas qui il était vraiment. Même maintenant, Liz ne pourrait pas dire la vérité à Chris. Comment lui dire qu’elle était une évoluée et que c’était à cause d’elle qu’il avait fini à l’hôpital la dernière fois ? Elle ne le pouvait pas et ne le pourrait jamais. Elle avait mûrit elle aussi. Au cours de ses voyages, elle avait vu ce qu’on pouvait faire aux personnes comme elle et avait comprit pourquoi Jason tenait tant à ce qu’elle garde son pouvoir secret.

Au moment où elle allait se lever et prendre congé, le jeune homme lui posa une simple question. Pas besoin d’en dire plus, elle avait tout de suite compris ce qu’il voulait dire par là. Elisabeth soupira. Elle, qui pensait pouvoir s’en sortir sans trop de mal, s’était lourdement trompée. Mais que pouvait-elle dire ? Elle avait passé la nuit à l’hôpital à veiller sur lui mais cela il ne le savait pas. C’était durant cette nuit qu’elle avait pris cette décision. Elle se demandait encore si elle avait fait ce qu’il fallait mais ne le regrettait pas. Pour elle, cette décision avait été la meilleure chose à faire le protéger d’elle. La seule chose qu’elle regrettait c’était de ne pas avoir pu lui dire les choses autrement que par ce simple mot.
Elle était jeune, elle était paniquée et sans personne sur qui s’appuyer. Elle avait bien essayé d’appeler son grand frère ce soir là mais il avait déjà été envoyé en mission. Mission pendant laquelle il allait disparaître…

Risquant un regard vers Chris, la jeune femme respira un grand coup avant de lui dire

« Je ne sais pas quoi te dire de plus que ça… Je sais que j’ai mal agit à l’époque mais… le feu… toi à l’hôpital… c’était trop pour moi… »

Elle lui avait dit à l’époque que sa mère avait périt lors d’un incendie donc il devait avoir fait le rapprochement.

« Je sus désolée Chris… Désolée pour tout… J’ai voulu revenir te voir pour t’expliquer mais Jason a disparu quelques jours après… Et j’ai pris le premier avion pour aller sur son camp pour essayer de comprendre… »  


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview spéciale } ft. Elisabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview spéciale } ft. Elisabeth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Evolution :: Washington :: Centre Ville-
Sauter vers: