AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What If I Told You ? [Pv Ethan]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ethan J. Clarkson
The King
avatar

▬ Petits mots : 224
▬ Your Buisness : Etudients et employer d'un musée d'art

MessageSujet: Re: What If I Told You ? [Pv Ethan]   Mer 5 Nov - 20:11

Samuel And  Ethan
::: What If I Told You ?


J'attends quelque seconde, mais c'est second me paraisse être des minutes voir des heures et la porte finie enfin par s'ouvrir. J'ai envie de voir comment Samuel va, mais apparemment, il n'a pas vraiment envie de me le dire lui. La porte de son appartement est a moitié ouvert. Il me bloque l'entrée ? À moi ? Ok, je crois que Samuel et moi sommes vraiment en froid. D'un côté, j'ai envie de réparer cette soirée plus que catastrophique, mais d'un côté, j'ai envie de partir pour hurler ma colère contre lui et son mensonge de longue date. Qu'es que je veux ? C'est une bonne question.. J'ai envie d'oublier cette soirée ! Je veux remonter le temps juste au moment ou il m'a parler de ma sœur..J'ai envie de lui dire que mon don commence vraiment à me faire peur. J'ai envie... Il y a beaucoup de choses que je veux, mais je ne m'en donne pas vraiment les moyens. J'ai voulu prendre la parole, mais au même moment Samuel par ramasser le reste de mes bêtises. Je le suis en silence les mains dans les poches. Il finit enfin par me dire quelque chose. Je lui réponds avec un brin de tristesse.

- Il y a quelque heures je t'es dit que j'avais une pleine confiance ..Tu m'as rendu ma phrase en m'avouent que tu t'étais servie de ma soeur...*mes sourcil se fonce légèrement * J'essaye de protéger ma soeur comme je le peux depuis des années et je me rendu compte seulement maintenant que tu lui a fait du mal.. Je ne sais pas a qui j'en veux le plus pour tout te dire. À moi ? Par ce que je n'ai rien vu ou a toi par ce que tu t'es servie d'elle.

C'est dur de devoir ouvrir les yeux sur un secret surtout quand il touche deux personnes qui son proche de moi. Je veux sauver l'amitié que j'ai avec Samuel, mais je crois qu'il me faudra du temps pour re gagner ma confiance et moi la sienne. Il ne faut pas oublier que je suis aussi fautif dans l'histoire je les laissé tout seul aux mains de c'est fou tout à l'heure. J'avance légèrement verre-lui. C'est douloureux, je n'ai pas envie que notre amitié se termine, j'ai l'impression que je vais perdre Samuel.

-Je suis désolé de t'avoir laissé tout seul, mais je ne suis pas désolé pour t'avoir mi une droite. Et si tu fais du mal a ma soeur une nouvelle fois je recommencerais encore et encore.

Ce que je suis en train de lui dire ressemble plus à une menace que a des excuses, mais j'espère qu'il comprendra qu'au fond je tiens à lui.






(c) sweet.lips



_________________


« i'm not sleeping »
Illumine-toi, épanouis-toi. Comme si tu avais le choix. Même si tu ne peux pas entendre ma voix . Je serai juste à côté de toi.Le jour où je perdrais le contrôle et ou tous mes amis seront des inconnus seras-tu la toi ?©️ .bizzle


Dernière édition par Ethan J. Clarkson le Mar 11 Nov - 18:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: What If I Told You ? [Pv Ethan]   Jeu 6 Nov - 17:23



What If I Told You ?
Every little secret that I hide behind would you see me differently ? And would that be .such...a bad thing. I wonder what it would be like if I told you .


Alors qu’il venait de terminer de ramasser les morceaux de verres, vestiges de cette soirée catastrophique, un sursaut le prit d’assaut lorsqu’il entendit son prénom raisonner à travers la porte. Il reconnut immédiatement le son de cette voix, celle d’Ethan. Il retint sa respiration comme si il pouvait l’entendre à travers la porte et s’immobilisa. Aucun bruit n’était détectable mais la lumière qui filtrait en dessous de la porte ne devait pas lui avoir échappé,  il entend une nouvelle fois son prénom arriver jusqu’à ses oreilles, comme une supplication. Dans un soupire il hésita un instant puis alla ouvrir la porte, barrant néanmoins le chemin au jeune homme, la porte mi- ouverte, comme pour signaler qu’il n’était pas inviter à entrer.

- Qu’est-ce que tu veux ?

Sa voix était glaciale, son ton était mauvais, il n’en mesura pas lui-même l’agressivité sur le coup, il était trop prit par la colère qui l’habitait, voir son visage là comme si de rien n’était avait réveillé ce qu’il avait tenté de calmer un instant plus tôt. Il se sentait trahit. Il lui avait peut-être menti, d’accord, il avait sa part de responsabilité mais jamais, non jamais il n’aurait abandonné Ethan comme lui l’avait fait. Le laissant aux mains de ces psychopathes avides de le disséquer sur une table, ouvrir son cerveau pour y découvrir qu’il n’était qu’un humain comme les autres qu’à la rigueur seul son sang pouvait trahir sa particularité, il l’avait laissé risquer ça et rien que pour ça il était franchement en pétard.

A bout de nerfs et sachant que si il continuait sur cette lignée il allait provoquer un énième désastre il se dégagea de la porte et se rendit jusqu’au reste de whisky qui se trouvait au sol, il attrapa un chiffon humide puis se mit à nettoyer le sol, comme pour se calmer, comme pour penser à autre chose, autant dire que ce n’était pas très efficace mais au moins son sol serait propre.

Alors qu’il se relevait, il ne prit même pas le temps de voir si Ethan l’avait suivi ou non, il s’était relevé avec fureur comme si dans sa tête il avait un discours bien rodé et qu’il fallait que ça sorte, alors qu’en fait tout n’était qu’improvisation, ses sentiments étaient emmêlés, c’était un vrai sac de nœuds et il ne trouvait pas comment remettre tout ça en ordre, alors il se tourna vers sa rage intérieur qui avait besoin de sortir, mais au moment où son regard se heurta à celui d’Ethan ses mots se bloquèrent au fond de sa gorge, il le voyait là, l’air abattu, encore sous le choc, ses mots s’étaient perdus, il ne trouva la force de ne prononcer qu’une seule phrase.

- Pourquoi tu m’as laissé là-bas…

A peine audible, sa voix transpirée le désarroi, il se sentait abandonné, sans utilité. Il avait eu si peur, peur de bientôt n'être qu'une partie du passé, si ils avaient réussi à l'avoir ce serait sans doute le cas, Ethan en avait-il conscience ?





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan J. Clarkson
The King
avatar

▬ Petits mots : 224
▬ Your Buisness : Etudients et employer d'un musée d'art

MessageSujet: Re: What If I Told You ? [Pv Ethan]   Mar 11 Nov - 18:33

Samuel And  Ethan
::: What If I Told You ?


J'attends quelque seconde, mais c'est second me paraisse être des minutes voir des heures et la porte finie enfin par s'ouvrir. J'ai envie de voir comment Samuel va, mais apparemment, il n'a pas vraiment envie de me le dire lui. La porte de son appartement est a moitié ouvert. Il me bloque l'entrée ? À moi ? Ok, je crois que Samuel et moi sommes vraiment en froid. D'un côté, j'ai envie de réparer cette soirée plus que catastrophique, mais d'un côté, j'ai envie de partir pour hurler ma colère contre lui et son mensonge de longue date. Qu'es que je veux ? C'est une bonne question.. J'ai envie d'oublier cette soirée ! Je veux remonter le temps juste au moment ou il m'a parler de ma sœur..J'ai envie de lui dire que mon don commence vraiment à me faire peur. J'ai envie... Il y a beaucoup de choses que je veux, mais je ne m'en donne pas vraiment les moyens. J'ai voulu prendre la parole, mais au même moment Samuel par ramasser le reste de mes bêtises. Je le suis en silence les mains dans les poches. Il finit enfin par me dire quelque chose. Je lui réponds avec un brin de tristesse.

- Il y a quelque heures je t'es dit que j'avais une pleine confiance ..Tu m'as rendu ma phrase en m'avouent que tu t'étais servie de ma soeur...*mes sourcil se fonce légèrement * J'essaye de protéger ma soeur comme je le peux depuis des années et je me rendu compte seulement maintenant que tu lui a fait du mal.. Je ne sais pas a qui j'en veux le plus pour tout te dire. À moi ? Par ce que je n'ai rien vu ou a toi par ce que tu t'es servie d'elle.

C'est dur de devoir ouvrir les yeux sur un secret surtout quand il touche deux personnes qui son proche de moi. Je veux sauver l'amitié que j'ai avec Samuel, mais je crois qu'il me faudra du temps pour re gagner ma confiance et moi la sienne. Il ne faut pas oublier que je suis aussi fautif dans l'histoire je les laissé tout seul aux mains de c'est fou tout à l'heure. J'avance légèrement verre-lui. C'est douloureux, je n'ai pas envie que notre amitié se termine, j'ai l'impression que je vais perdre Samuel.

-Je suis désolé de t'avoir laissé tout seul, mais je ne suis pas désolé pour t'avoir mi une droite. Et si tu fais du mal a ma soeur une nouvelle fois je recommencerais encore et encore.

Ce que je suis en train de lui dire ressemble plus à une menace que a des excuses, mais j'espère qu'il comprendra qu'au fond je tiens à lui.






(c) sweet.lips



_________________


« i'm not sleeping »
Illumine-toi, épanouis-toi. Comme si tu avais le choix. Même si tu ne peux pas entendre ma voix . Je serai juste à côté de toi.Le jour où je perdrais le contrôle et ou tous mes amis seront des inconnus seras-tu la toi ?©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: What If I Told You ? [Pv Ethan]   Mer 12 Nov - 11:51



What If I Told You ?
Every little secret that I hide behind would you see me differently ? And would that be .such...a bad thing. I wonder what it would be like if I told you .


Dans un soupire Sam se releva, faisant face à Ethan, les yeux fuyants il avait bien du mal à ne pas s’emporter, il pouvait entendre la détresse dans sa voix, ou était-ce simplement de l’incompréhension ? Il ne savait pas trop, lui-même était perplexe, ne sachant pas trop comment réagir face à lui. Désormais tout semblait avoir changé, en une fraction de seconde, en un acte tout avait été changé. En un claquement de doigt il lui avait brisé une partie de son être, c’était comme si il s’était introduit dans son esprit et en avait pris un morceau sans le lui demander, cette sensation de trahison était réciproque. Ethan se sentait trahit par ses mensonges accumulés, et Sam lui en voulait de l’avoir laissé, il était désespéré. Ses mots s’étaient perdus au fin fond de sa gorge, il ne savait que répondre à ça, à ses explications. Oui il avait mal agit, il s’était dit que si il le lui avouer même tant d’années après il ne s’en formaliserait pas trop, il lui montrerait son étonnement clairement, mais il ne s’attendait pas à tant de rage, tant de violence. Il pouvait encore sentir son poing contre sa joue qui le faisait souffrir, il n’avait même pas pris le temps d’essuyer le sang qui avait coulé de son nez, celui c’était asséché sur sa joue, il faisait vraiment peur à voir. Au-delà de ça, on pouvait encore y lire la terreur dans ses yeux, il avait vraiment cru que ces médecins allaient l’avoir, c’était passé si près…Son cœur s’était affolé, il avait bien eu du mal à se calmer, mais ça Ethan semblait s’en foutre royalement, il ne pensait plus qu’à ses mensonges, à sa sœur. Bien sûr elle était plus qu’importante pour lui, ils étaient proches et il ferait n’importe quoi pour elle, mais qu’en était-il de Sam ? Allait-il le sacrifier sur la place publique pour autant ?

A part cette dernière phrase, il n’avait rien dit, il lui avait demandé pourquoi, pourquoi il l’avait abandonné à son triste sort, comme un cri de détresse, sa voix tremblante ne pouvait que traduire son inquiétude, à présent plus rien ne serait pareil. Dès lors qu’il mettrait un pied dehors il ne serait plus tranquille. Et Ethan devait en prendre conscience lui aussi, parce qu’ils avaient probablement vu son visage également, ou alors était-ils trop occupés à faire en sorte de mémoriser le sien et de s’imaginer les pires tortures à lui faire subir pour découvrir comment son pouvoir fonctionne, comment ils ont pu être aveuglé par une illusion.

Perdu dans ses pensées, il fût ramener à la réalité par les excuses de son meilleur, était-ce vraiment des excuses ? Au début oui, puis il lui indiqua qu’il ne s’excuser pas de l’avoir frappé, alors cette douleur intense qui avait gagné sa mâchoire n’était pas un effet de sa colère passagère, il ne le regrettait même pas. Sam baissa la tête, secouant celle-ci comme pour être sûr d’avoir bien entendu, était-il en train de le menacer ? Ne comprenait-il donc pas sa détresse ? Ses mots s’emmêlaient dans son esprit, il avait bien du mal à s’exprimer, malgré le fait que ce soit son meilleur ami et qu’il avait confiance en lui, cette fois il sentait bien qu’il ne s’agissait pas d’une mauvaise plaisanterie, il se sentit trembler, il lui faisait peur à le menacer. S’il était prêt à mourir pour lui, était-il aussi prêt à le tuer pour protéger sa sœur ? Peut-être pas pour ces raisons-là dérisoire, mais Sam qui ne contrôlé pas toujours son pouvoir, si une fois par malheur il l’utilisé sur sa sœur, irait-il jusqu’à l’irréparable ? Un long soupire s’échappa de ses lèvres, pourquoi pensait-il à ça maintenant ? Il s’imaginer le pire des scénarii comme pour se forcer à douter de lui, comme pour se donner une bonne raison de le chasser de chez lui, mais il n’en fit rien. Il l’aimait trop pour ça, et c’était sans doute ça qui le désespérer le plus. Il avait juste envie de le détester, mais il n’y arrivait pas, il méritait des claques, ça oui. Pour être un idiot, pour avoir cru que sa petite révélation passerait l’air de rien, alors qu’il connaissait mieux que quiconque les réactions de celui qui se trouvait en face de lui, mais il l’avait fait quand même, comme si il cherché le conflit. Peut-être pensait-il que leur amitié serait plus forte que sa petite trahison ? Peut-être qu’il avait tort…

Toutes ses pensées se perdant dans son esprit torturé, il avait envie de pleurer. S’effondrer, se taper la tête contre les murs, n’importe quoi. Mais il resta planté au beau milieu du salon, la tête baissé, le regard vide, l’esprit embrumé. Trois mots finirent par traverser ses lèvres.

- Je suis désolé…

Puis une larme dégoulina le long de sa joue un peu malgré lui, mais il se contrôla pour que les vannes ne se mettent pas à péter devant son meilleur ami, la tête toujours basse, cachant honteux, son flot d’émotions. Il n’avait pas voulu tout ça.



made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What If I Told You ? [Pv Ethan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
What If I Told You ? [Pv Ethan]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La parabole des ténèbres - partie 3 [Ethan]
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Mélodies du soir, alchimie des passions [Ethan]
» Ethan Hudson
» Ethan dégage, voici Liam, pour votre plus grand plaisir ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Evolution :: Washington :: Lieu de vie :: Appartements :: Samuel J. Everson-
Sauter vers: