AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -

Aller en bas 
AuteurMessage
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Dim 26 Oct - 14:25

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

La journée fût plus qu’harassante pour Sam, il n’avait eu de cesse de courir aux quatre coins de la ville, les courses n’allaient pas se faire toute seule et il avait besoin de fournitures pour ses cours de dessins, lui qui dessinait beaucoup un seul bloc à dessin ne suffisait pas c’est pourquoi en général la facture était lourde. Heureusement que son parrain l’aidait un peu et qu’il disposait d’une bourse d’étude sinon il aurait pu dire adieu à tout ça. Les études étaient hors de prix. Déambulant entre les rayons du magasin, il passa des heures à regarder les différents papiers proposés, étudiants chaque couleurs, ce ne fût que lorsque son regard croisa l’horloge murale qu’il se rendit compte que l’après-midi touchait déjà à sa fin. Sa journée fût tout de même productive puisque désormais il avait le plein dans son frigo mais également dans son coin aménagé spécialement pour son art. Son appartement n’était pas assez grand pour se créer un atelier, au début il avait songé à l’installer sur la petite terrasse mais il n’était pas en Californie, ici le temps était quelque peu changeant, alors il ne pouvait se le permettre qu’en été seulement. L’hiver, la neige, tout ça n’était pas terrible pour ses croquis. Peut-être que si il avait eu les moyens il aurait pu créer une petite véranda de fortune mais les outils qu’il voulait utiliser était hors de prix et il ne voulait pas demander cet argent à son parrain, lui qui lui offrait déjà tant depuis ses 13 ans.

Il se laissa tenter par une ou deux heures de dessins divers et variés, certain étaient pour ses cours, d’autres n’étaient que le fruit de son imagination. Lorsque sa main commença à s’engourdir il décida qu’il était peut-être temps de faire une pause. Il devait être aux environs de 19 heures, il n’avait rien avalé de la journée, un petit creux fit son apparition. Et maintenant qu’il avait rempli ses placards il avait de quoi faire, mais l’envie de cuisiner n’était pas présente, à vrai dire il détestait ça. Il se contenta de placer un repas pré-préparé au micro-onde puis profita de ce temps pour allumer la télé et jeter un œil aux infos locales. Quelques faits divers plus tard, la petite sonnerie du micro-onde raisonna dans l’appartement, Sam s’empressa de se saisir de son plat puis alla se poser sur le canapé, une serviette sur les genoux puis dégusta son repas en compagnie de la présentatrice télé.

Lorsqu’il eut fini, il s’enfonça dans le canapé, repoussant les restes sur la table basse puis se mit à zapper, il n’y avait vraiment rien à cette heure-ci. Dans un soupire il attrapa son portable, il n’avait pas de messages non plus. C’était désespérant et emplit d’un ennuie profond. Lorsque 20 heures arriva, il se décida finalement à se lever. Après un rapide passage sous la douche, un brossage de dents intensif, il enfila son jean, un t-shirt blanc puis une chemise à carreaux qu’il laisse ouverte. Il se coiffa de façon négligée à l’aide de ses mains puis se décida enfin à sortir une fois ses baskets aux pieds.

Le bar où il avait finalement décidé de se rendre pour décompresser un peu ne se trouvait pas bien loin de chez lui, c’est donc tout naturellement qu’il s’y rendit à pied. Les mains enfoncées dans les poches il déambula dans les rues éclairées par les réverbères. Des éclats de rires se faisaient entendre, des ados alcoolisées le bousculaient déjà, il soupira et prit le contrôle de son esprit pour ne pas perdre pied, ce n’était vraiment pas le moment. Le maître mot était la décompression, il ne fallait certainement pas déjà lâcher prise.

Il entra dans le bar, balayant l’endroit du regard, c’était un endroit assez sympa selon ce qu’il avait entendu dire, mais c’était la première fois qu’il venait. Il alla directement s’asseoir au bar, le barman était de dos semblant s’occuper d’autres clients. Sam soupira, impatient.

- S’il vous plaît !

Il était difficile de se faire entendre dû au bouquant qui renier, le bar semblait avoir son succès, les places assises aux alentours de la petite piste où se déhanchaient déjà les plus alcoolisés étaient plein. Et pourtant il devait être tout au plus 21h30. Jouant nerveusement avec ses doigts, Samuel se concentra un instant pour ne pas perdre patience. Cependant un phénomène assez inattendu se produisit. En relevant la tête, il croisa le regard du barman, un frisson parcouru son corps tout entier, il sentit comme une décharge se propager dans son cœur qui s’était mis à battre la chamade. Ses joues étaient en feu, il aurait pu jurer qu’il était en train de rougir, il ne parvenait pas à détacher ses yeux de ce regard si percent.  Les yeux verts du barman avaient quelque chose de captivant, il ne pouvait définitivement pas les lâcher. Il sentit des fourmillements atteindre son ventre, une envolée de petits papillons se mit à éclore au tréfonds de son estomac. Cette sensation le fit sourire. Son cœur n’avait de cesse de battre la chamade, il crut durant un instant qu’il allait imploser tellement il battait fort. Il tenta d’inspirer profondément mais rien n’y faisait, il était comme prisonnier de cette sensation. Cette néanmoins agréable sensation de flotter dans les airs. Il se sentait léger et paniqué à la fois, comme c’était étrangement agréable.

copyright crackle bones


Dernière édition par Samuel J. Everson le Mer 19 Nov - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Dim 26 Oct - 18:59



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Aujourd'hui aura été une journée des plus banales ... Je me suis réveillé seul dans un lit qui me semble devenir plus grand chaque jour, pour me retrouver une fois encore, seul dans une maison immense et vide de vie. Comme toujours au petit déjeuner j'ai trouvé un plateau que m'avais laissé Clothilde une de mes employées. Depuis la mort de mes parents elle me considère comme k'un de ses fils, c'est pourquoi elle a toujours pris le soins de s'occuper de moi.

Une fois encore comme à mon habitude, je me mis devant la télé en zappant jusqu'a trouver un programme un minimum intéressant... M'enfin vu l'heure, doit pas y'avoir grand chose de bien intéressant, des dessins animés peut êtres ... Je fini par laisser tomber la recherche d'un quelconque programme et me focalisa d'avantage sur mon déjeuner. Un petit Dej' typiquement Australien cette fois...  Quelques toasts, un pot de confiture de Kiwi et un bon Thé noir avec un nuage de lait.

Après avoir mangé et bu mon thé je me dirigeais vers la salle de bain pour pouvoir prendre un bain puis une douche rapide. Comme souvent je m'amuse à faire virevolter des sphères d'eau ici et là. Cette fois j'ai même réussi à faire quelque chose ressemblant à un Lapin, bon certes, je vous l'accorde, un lapin ça a deux oreilles de taille et de volumes similaire, mon lapin avait une oreille et une pomme de terre... Il faut avouer que la sculpture d'eau c'est pas encore ça, mais au moins je suis capable d'arrêter un saignement, et vider le verre d'autrui.

Après en avoir fini dans la salle de bain, je me redirigeais vers ma chambre pour m'y habiller. Aujourd'hui ça sera chemise blanche et pantalon noir, j'ai la flemme de chercher autre chose ... Vint ensuite le moment fatidique du départ pour le boulot, bon certes, c'était un boulot dans lequel je me sentais bien.

Aujourd'hui j'ai pris mon service un peu tôt mais bon, c'était pas pour me déplaire, puisqu'en fait j'ai lancé un nouveau cocktail qui fait fureur, il n’apparaît sur aucune carte, le bouche à oreille en est la clef. Et pourtant toutes les demi heures on m'en commande entre 5 et 8.

Je venais justement d'en préparer un quand j'entendis derrière moi un " S'il vous plait ! " Une voix masculine et plutôt agréable à entendre, il me tardait de voir à qui elle appartenait. Avant de m'occuper de ce gars là, j'envoyais le verre à ma collègue puis me retournais et là j'aurais jamais cru ça possible, mais le gars en question est super mignon et a priori je lui avait tapé dans l'oeil, et pour tout dire c'était pareil pour moi. Instinctivement je cherchais à l'éviter du regards pour tenter de me calmer, mais rien n'y fait... Alors je me mis à m'appuyer sur le bar en tentant de me rapprocher pour mieux le voir, enfin, l'entendre car malgré une ouïe développée, le bruit environnant me permettais difficilement de l'entendre...

Hum, alors ça veut quoi ?

dis-je sur un ton tremblant.


© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mar 28 Oct - 14:06

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Il fallut au moins deux minutes à Sam pour reprendre ses esprits et réaliser que l’homme qu’il était en train de détailler de haut en bas sans gêne venait de lui adresser la parole, il secoua la tête, perturbé. Comment pouvait-on expliquer un tel sentiment ? Venait-il de tomber amoureux ? A cet idée il eut un sourire intérieur, il aurait même pu rire aux éclats tellement c’était idiot comme pensée. On ne tomber pas amoureux de quelqu’un en une seconde à peine…Pas vrai ? Si ce n’était pas ça, alors qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Cette attraction qui lui donner la sensation de lui appartenir, il se sentait piégé, comme si il avait toujours connu cette personne alors qu’il ne savait rien de lui, il ne savait même pas son prénom, d’où il venait, ce genre de chose qu’on peut savoir sur une personne en général. Est-ce que cela avait une quelconque importance ? Peut-être pas. Samuel était comme captiver par ce regard si vert, ce regard si perçant, c’était assez délirant en fait.

Voulant faire taire le silence qui en devenait gênant, il ne put cacher sa gêne, il se mit à bégayer, chose qui ne lui était encore jamais arrivé, il eut bien du mal à répondre à cette pourtant si simple question que n’importe quel barman aurait pu lui poser. Il se sentait tellement idiot à cet instant, il se sentait prit de coups de chaleur incontrôlable.

- Heu…Hein ? Hm…Un…Whisky

Il baissa immédiatement les yeux, bouffé par la honte, pour la bonne première impression on repassera. Il était bien loin le Sam sûr de lui qui n’avait pas peur d’aborder les gens. Face à lui se trouvait sans doute la première personne qui avait, dans sa vie, réussi à le déstabiliser. C’était sans doute là un exploit mais cette sensation en plus de le perturber lui faisait un peu peur. Il dû prendre de longues inspirations avant de pouvoir calmer la rougeur qui avait gagné ses joues, il tenta d’éviter le regard du barman de nombreuses fois tandis que celui-ci lui servait sa commande, Sam avait ce sourire idiot collé au visage dès lors qu’il avait le malheur de croiser son regard, s’en était pathétique. Il avait l’impression d’être dans un de ces films pour ados, il aurait pu se gifler mais il était trop préoccuper par ses pensées qui le gagnaient.

Il échangea quelques messages avec Ethan, puis cette phrase sortit inéluctablement. Il écrivit « Je crois que je suis amoureux ». Même par écrit cela semblait insensé, mais comment l’expliquer autrement ? Peut-être que celui qui avait pris d’assaut son cœur ressentait aussi cette sorte de connexion, cette attraction palpable ?  Ou peut-être qu’il se faisait juste des idées et que tout ça n’était que passager. Le mot coup de foudre lui vint à l’esprit, encore un truc inventé par les humains pour donner un raison à ce qui se passait lorsque deux êtres étaient captivés. Peut-être que ça existait finalement, il ne pensait pas pouvoir le ressentir un jour. En tant que mutant, il ne pensait même pas qu’il était capable d’aimer. Les humains avaient tendance à le rejeter dès lors qu’ils apprenaient sa vraie nature, trop effrayés, avec Ethan il avait trouvé là la sécurité ; puisqu’ils étaient semblables, mais difficile de savoir à première vue qui était humain ou qui ne l’était pas. Même si techniquement, Sam s’était toujours considéré comme un humain, mais avec des capacités inexpliquées, il agissait comme eux, se nourrissait, se sociabilisé, était même né ici, il n'était pas un extraterrestre non plus. Bref ils étaient pareil à peu de chose près qu’ils n’étaient pas capable de torturer quelqu’un par la pensée. Un détail que Samuel se gardait bien de partager dans la mesure du possible.

Finalement, il était content que ce ne soit pas visible, il finirait peut-être en laboratoire pour être étudié, après certains humains ne voyaient pas d’un très bon œil le fait de laisser des gens avec de tels capacités à leur contact, c’était compréhensif, mais Sam faisait le nécessaire pour ne pas causer de dégâts et pour être irréprochable mais ce n’était pas le cas de tous ses semblables, parfois ça pouvait dégénérer. Lui-même avait dégénéré à de nombreuses reprises en perdant le contrôle de son pouvoir et il se serait bien enfermé lui-même mais il avait foi en lui et faisait tout pour se calmer.

Et aujourd’hui il se découvrait au contact de cet inconnu, il découvrait sa propre capacité à être quelqu’un de normal, comme tous les jeunes de son âge, à tomber amoureux. Il avait déjà était attiré, avait apprécié quelqu’un mais jamais il n’avait pu ressentir une telle force, un sentiment de bien-être intense. Un énième sourire en sa direction, et voilà, il était prisonnier de son regard encore une fois.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mar 28 Oct - 19:17



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Étonnement, je n'ai pas réussi à éloigner mon regarde dus siens. Chaque détails de son visage me paraissait parfait. Bien que je me sent e gêné de le dévisager de la sorte, lui, ne semblait pas s'en priver. Mais c'était dans ma nature de contrôler un tant sois peu mes émotions, pour celà, je me servais d'une sphère d'eau sous le comptoir, la tenir en forme me permettais de garder la tête froide... Et pourtant malgré mon air froid et distant, une seule chose me venait à l'idée, lui parler... J'aurais aimé parler avec lui et pouvoir le regarder plus en détails...

Quelques mots de sa part m'ont fait sortir de mes pensées, il bafouilla quelque chose, un whisky voilà ce qu'il voulait. Je me retournait donc en lui adressant avant un petit sourire accompagné d'un regard admiratif. Une fois retourné, j'en profitait pour me relâcher un peu et je sentit mes joues chauffer, chose qui ne m'étais arrivé que peu de fois. Je préparais donc son verre, puis je vis du coin de l'oeil du papier et un stylo. L'idée de lui écrire mon numéro de portable éfleura mes pensées. Chose qui je fit, mais comment le lui donner sans perdre la face ?

Je finis par me tourner vers lui, tout sourire lui mettant son verre sur le comptoir avec un dessous de verre transparent où j'avais glissé le petit papier où était inscrit mon numéro. Ne sachant pas trop quoi faire, ou quoi dire je me lançais avec un discours digne d'une histoire théâtrale ... Un truc du genre " J'espère que tu trouveras pas ça trop cavalier de ma part, mais je t'ai glissé mon numéro, là sous ton verre.." Dans ma tête ça sonne bien alors je me lance et au final comme lui je bafouille un peu.

" Heu... Hm *tousse* J'espère que ... heu .. Le whisky conviendra si vous avez besoins d'autre chose hésitez pas "


Et voilà, comment rater lamentablement l'approche d'un gars... J'espère qu'il aura au moins compris ce que j'ai dis, à défaut de comprendre ce que je voulais dire ... à défaut de lui parler je mit à nettoyer quelques verres en utilisant mes pouvoirs, pour ne pas changer ...

© DAVINA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mer 29 Oct - 12:07

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Cette tension qui avait gagnée l’atmosphère en était presque suffocante, il y avait un sentiment fort de désir et d’incompréhension qui se dégager des deux jeunes hommes. Sam se sentait perturbé, déstabiliser, et surtout agacé de perdre autant ses moyens, c’était la première fois que cela lui arriver et il n’aimait pas perdre le contrôle de la situation. Il soupira légèrement en le voyant se tourner, perdant ainsi le contact visuel, le jeune homme revint ensuite muni de son verre de whisky, il en avait oublié de demander des glaçons mais il avait tellement était perturbé qu’il aurait pu dire n’importe quoi ça n’avait pas la moindre espèce d’importance.

Le barman ajouta que si il avait besoin de quoi que ce soit, il n’avait pas à hésiter, il avait bien une petite idée de quoi il avait besoin avec lui à cet instant, mais il n’était pas du genre à faire du rentre dedans à un inconnu. Ce n’était pas du tout son genre, sentimentalement, Sam était quelque peu réservé, il n’irait pas jusqu’à dire timide mais presque. Il n’aimait, en général, pas faire le premier pas, et dans ce cas-ci il était encore plus intimidé que la normale. Ne voulant pas laisser le silence planer, il se décida enfin à parler, bien que l’hésitation fût quelque peu décelable, un peu moins que tout à l’heure, mais toujours présente.

- J’en prends bonne note.

Et puis c’était tout. C’était lamentable comme réponse, à cet instant il aurait voulu se baffer tellement il avait l’air d’un idiot face à lui. Alors que leurs regards se quittèrent et que le barman continua son travail, Sam poussa un long soupire puis but une gorgée de son whisky dans une grimace qu’il eut bien du mal à camoufler. Il avait l’impression que sa gorge venait d’être désinfectée, l’alcool dégoulina le long de sa gorge pour finir dans son estomac un peu trop vide, il piocha dans les quelques cacahuètes qui se trouvaient sur le bar puis se mit à observer encore une fois l’inconnu en question. Baissant les yeux sur son verre, jouant nerveusement avec celui-ci il fit une curieuse découverte. Là, sous son verre. Il souleva le verre, le posa à côté puis attrapa le sous-verre, en le retournant il vit un numéro de téléphone, avec en-dessus simplement écrit « appel-moi » un large sourire se dessina sur son visage, il avait bien du mal à le dissimuler.

Il attrapa immédiatement son téléphone, avec une idée précise en tête, tandis que le jeune homme s’afférait à servir les clients. Rapidement il écrivit un sms au numéro indiqué, même si il était juste en face de lui et qu’il aurait pu l’interpeller mais il se sentait plus en confiance par écrit. Il tapota le numéro puis envoya le sms, attendant patiemment de le voir lire son message. Même si il n’était pas sûr qu’il puisse durant son travail ou qu’il l’ait sur lui mais il ne pouvait qu’espérer que oui. Sur le message était simplement écrit : « Et je dois l’enregistrer à quel nom ? Smile J’ai un peu de mal à t’aborder, je dois bien l’admettre, mais je tenais à te dire que tu me plais beaucoup. J’espère qu’on aura l’occasion de faire connaissance. De la part du mec à l’autre bout du comptoir Smile »

C’était peut-être un peu puéril et même gamin d’avoir peur de l’aborder, mais une fois le message envoyé, Sam se sentit comme libéré d’un poids, comme si c’était la bonne façon d’agir, et qui sait peut être que ça l’amuserait. Il posa son portable à côté de sa boisson puis attendit une réponse. Que ce soit par écrit ou par lui venant le rejoindre, il savait que si il venait de vive voix il serait heureux mais il savait aussi que cela le rendrait toute chose et qu’il allait nouveau se remettre à bégayer comme un idiot.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Jeu 30 Oct - 23:58



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Absorbé par mes pensées, j'avais du mal à me concentrer sur ce que je faisais, laver des verres ca peut paraitre simple ... Mais quand on maitrise les fluides bah, ça peut devenir gênant. Des petis tourbillons se formaient dans les verres, c'était discret mais si quelqu'un le remarquait ... ça pourait, mal tourner.

Soudain la voix du garçon aux yeux chocolats vint me tirer de mes pensées, ce qui provoqua l'arrêt des tourbillons présents dans les verres... " J'en prend bonne note " dit-il, il avait l'air un peu troublé, mais il n'as pas trop bafouillé cette fois. Je me contentais de répondre d'un petit sourire en coin avant de reprendre mon activité.

Je m'amusait à faire tourner l'eau du bac à vaisselle, comme si un courant marin y était, ç permettait d'évacuer la tension que j'avais emmagasiné jusqu'alors. Soudain je sentis mon un léger changement d'attitude sur le garçon qui n'était pas très loin de moi, je continuais à le regarder entre deux rinçages de verres... Ces yeux et son sourire me charmaient au plus haut niveau. Si ça continue mes joues allaient atteindre le paroxysme de la rougeur et enflammer ma barbe...

Préoccupé par le garçon face à moi je remarque à peine les vibrations de mon portable dans mes poches. Je me décide finalement à demander à une collègue de prendre les verres pour finir de les laver. Prétextant que c'est urgent évidemment, sinon ce n'est pas drôle, même si, je n'ai aucune idée de l'auteur du message. Après m'être séché les mains je reviens près de ma collègue et commence à lire le message texte que j'ai reçu...

« Et je dois l’enregistrer à quel nom ? Smile J’ai un peu de mal à t’aborder, je dois bien l’admettre, mais je tenais à te dire que tu me plais beaucoup. J’espère qu’on aura l’occasion de faire connaissance. De la part du mec à l’autre bout du comptoir Smile »

En le lisant, j'aurais presque cru que ma barbe allait prendre feu, me voyant rougir à vue d'oeil ma collègue me regarde d'un air complice et me donne un coup de coude avant de dire sur un ton enjoué " Alors mon Lysou, qu'est ce qui t'arrive, fais gaffe t'vas exploser !!"

En effet, j'étais à deux doigts de trépigner de je ne sais quoi comme un enfant. C'est alors animé par un élan de courage que je me décide à aborder le garçon au bar.

" Hum.. Moi c'est Lysandre, et toi ? " dis-je avec un grand sourire avant d'enchainer ... " Tu euh, me plait beaucoup toi aussi...  " Je me sentais libéré d'un poids immense, j'avais hâte d'en savoir plus sur lui ...

© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Ven 31 Oct - 20:59

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Alors qu’il était plongé dans son portable, attendant patiemment une réponse de son bel inconnu, la voix de celui-ci se fit entendre, en relevant la tête il le fit là devant lui se présentant. Il sentit que le bégayement était pas loin à nouveau tellement le stress qu’il ressentait était fort, il avait tout à coup très chaud et eut bien du mal à ne pas baisser la tête, plongeant son regard dans le sien, il fit preuve d’une grande force intérieur pour inspirer et surtout ne pas passer pour un idiot un peu attardé. Il lui offrit un léger sourire puis lui répondit.

- Sam.

Son sourire s’intensifia dès lors que celui qu’il pouvait désormais appeler Lysandre, lui indiqua qu’il lui plaisait. Sam eut bien du mal à réaliser ce qu’il se passait là juste sous ses yeux, donc il ne s’était pas fait d’idée ? Lui aussi avait ressenti ce truc pressant, prenant et terriblement envoûtant qu’il se passait entre eux dès le premier regard.

Il lui fit un sourire timide avant de reprendre.

- Tu finis ton service à quelle heure ? Je me disais qu’on pourrait…Boire un café, ou ce que tu veux.

Et la palme de l’approche la plus naze revient à monsieur Samuel Everson ! Il se sentait un peu bête mais lui proposer de boire un  verre alors qu’il était barman ça aurait sans doute était tout aussi ridicule, avoir un rencard sur son lieu de travail n’avait rien de très emballant, du moins du point de vue de Sam. Il jouait toujours nerveusement avec son verre, donnant des coups d’ongles par ci par là, regardant tantôt au fond de celui-ci, tantôt il se plongé dans le regard de son interlocuteur, mais ça il essayait de l’éviter pour ne pas se remettre à bafouiller bêtement.

Le jeune homme avait en tête de faire les choses comme il faut, il n’était pas question de précipiter les choses, il voulait réellement apprendre à le connaître, à savoir ce qui se cachait derrière ce prénom d’origine inconnue, bien que Sam faisait un peu des plans sur la comète, si ça se trouvait il finirait bien trop tard et ils n’auraient pas l’occasion de se revoir, du moins pour ce soir. Quel que soit sa réponse, il l’accepterait et ce même si ça se traduisait par un refus, il n’était pas du genre à baisser les bras. De plus, il lui avait clairement dit qu’il lui plaisait également, alors il n’y avait aucune raison de s’en faire. A se triturer l’esprit comme ça, il allait finir par faire une rupture d’anévrisme, il fallait vraiment qu’il se calme.
Il prit une profonde inspiration à peine dissimulée puis, semblant chercher encore ses mots reprit.

- Désolé, tu me perturbe un peu. Fit-il dans un petit rire

Ça pour être perturbé, il était perturbé ! Et ce n'était sans doute pas tous les jours que le barman devait entendre ce genre de phrase totalement clichée sans doute. Mais il avait bien du mal à calmer son cœur palpitant et ses excès de rougeurs intempestifs, s’en était vraiment gênant. Il avait réussi à se contrôler plus ou moins dès qu’il ouvrait la bouche mais intérieurement c’était le chaos, il n’avait aucune idée de comment gérer ça, il avait presque envie d’appeler Ethan pour lui demander conseil, n’importe quoi qui pourrait calmer ce semblant de folie qui l’avait gagné. Si ce n’était pas de la folie qu’était-ce donc ? Ce n’était pas la première fois qu’il abordait un garçon pourtant mais celui-ci était vraiment différent des autres, il avait ce charme naturel, ce truc en plus qui l’avait immédiatement capté et envouté. Finalement, il laissa tomber l’idée du téléphone, il se voyait mal lui dire « Hey je vais appeler mon meilleur ami parce que là tu me fais vraiment trop perdre les pédales » ça faisait un peu mauvais genre, il appliqua donc les techniques de concentrations qu’il avait acquises pour maîtriser son pouvoir, finalement ce n’était pas totalement différent, il fallait maîtriser ses sentiments dans les deux cas. Jusqu’à présent il n’avait eu qu’à gérer la colère, il allait devoir faire face à quelque chose d’autre plus agréable certes mais un peu plus paralysant dans son cas. Il but d’une traite un quart de son verre n’y laissant plus grand-chose, il se sentit un peu plus détendu, ce n’était pas encore ça mais il se sentait capable de le regarder dans rougir jusqu’aux oreilles, c’était déjà un début en somme.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Ven 31 Oct - 23:23



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Alors que j’étaie en pleins speech, entendit l'inconnu me donner son nom. Sam, voilà un prénom pour le moins courant, mais de quel nom était-ce le diminutif ? Probablement Samuel, c'est un prénom courant pour les jeunes qui ont entre 18 et 26 ans...

Il finit par me demander à quelle heure je finissais mon service, et me proposa de boire un café ou autre, intérieurement, j'en ris, mon service je pouvais le finir comme bon me semblais... Pour ce qui est du café, là il fallait avouer que c'était hilarant, j'ai probablement mieux a faire que boire un verre, un café ou n'importe quoi d'autre. Malgré tout, je ne savais pas quoi lui proposer d'autre ... Je pourrais aisément lui proposer de monter à l'appartement au dessus du bar, mais j'ai peur qu'il ne me prenne pour un mec trop directe ...

Alors que je me noyais dans mes pensées, sa voix vint une fois encore me tirer de mon impasse. Il dit que je le perturbait, si il savait à quel point lui, me perturbe ... Je fit un signe à une de mes collègues qui vint ver moi, je lui expliquait donc la situation et elle prit le trousseau de clef et le portable du bar et me donna une tape sur les fesses en me tirant la langue. Suite à quoi je passais de l'autre côté du bar, pour demander à Sam si il voulait bien me suivre. Je me mit alors à lui expliquer ce que je voulais faire...

" Si ça te dérange pas, on va monter dans l'appart au dessus du bar, on y sera au calme "

J'avoue que l'une de envies actuelles était de lui sauter dessus et de l'embrasser, et de la câliner... Je le comparais à un chaton dans ma tête, rien que cela me suffit à rire bêtement. Avant que Sam ne puisse avoir le temps de me répondre.


© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Sam 1 Nov - 13:16

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Sam le vit s’éloigner quelques instants semblant discuter avec l’une de ses collègues qui lui jeta un rapide coup d’œil dans un sourire pour ensuite lui frapper les fesses, ensuite le jeune homme se dégagea de derrière le bar sous les regards interrogateurs de Sam, était-il en train de fuir ? A cette pensée, il secoua la tête, il devenait vraiment paranoïaque, d’autant plus que Lysandre était loin de se sauver puisqu’il arriva à sa hauteur, se plantant devant lui et lui fit une proposition à laquelle il ne s’attendait pas le moins du monde. Il ne put cacher sa surprise, des yeux quasi comme des billes il sentit son cœur explosé, bon ce n’était peut-être pas possible mais c’était tout comme. Il avait la sensation que celui-ci allait lui sortir par la bouche, il se mordit la lèvre inférieure et eut bien du mal à tenir en place. Prenant son courage à deux mains, et bien décidé à ne pas se laisser paralyser par ses inquiétudes, il se leva d’un bond, ce fût assez rapide, peut-être même trop puisqu’il sentit sa tête tourner, mais il regagna son sourire.

- Heu…D’accord.

Il lui emboîta le pas, le suivit dans un silence de plomb, ne sachant pas trop quoi dire et ne voulant pas passer encore une fois pour un idiot, il valait mieux qu’il apprenne à se taire. Lui qui voulait y aller en douceur, le voilà qui se retrouvait déjà dans l’appartement de celui qui lui était encore inconnu une heure plus tôt, il soupirait intérieurement, il ne voulait pas que ce ne soit que ça. Qu’un coup d’un soir, il voulait plus. Il voulait apprendre à le connaître avant de passer aux choses plus sérieuses et plus intimes. Il voulait tout savoir de lui, de ses goûts, de ses manies, ses habitudes, s’en était viscérales, il voulait partir à sa découverte et passer la nuit ensemble ce n’était pas dans ses plans, pas tout de suite. Sam savait que dans ces cas-là, ça gâcherait tout. Mais si Ly’ se montrait entreprenant ? Qu’allait-il bien pouvoir faire ? Le repousser ? Et si il le prenait mal et ne voulait plus jamais le revoir ? Un léger soupire s’échappa de ses lèvres alors que la porte de l’appartement s’ouvrit.

Il observa les lieux avec curiosité, planté dans l’entrée il osait à peine bouger, il eut néanmoins le courage de desserrer les lèvres prononçant quelques mots bateaux sans importance.

- Sympa l’appart’. Tu vis seul ?

C’était une question comme une autre, mais ça permettait déjà d’en savoir un peu plus sur lui, ils allèrent ensuite s’installer sur le canapé, entre sourires gênés et gestes maladroit, ils eurent bien du mal à se mettre en confiance. C’est alors que, sans crier gare, Sam annonça.

- Faudrait qu’on se détende un peu je crois. Dit-il dans un petit rire

Il inspira un grand coup, se callant confortablement dans le canapé puis reprit.

- Parle-moi un peu de toi. Tu viens d’où ?

Bien décidé à en savoir plus sur ce mystère qui était à ses côtés, il fallait bien commencer quelque part, Sam espérait bien qu’ils passent le restant de la soirée et pourquoi pas la nuit à discuter, à découvrir la vie de l’autre, c’était sans doute là que c’était décisif, c’était là qu’ils allaient se rendre compte si cette impression de connexion était avéré ou si ce n’était qu’une impression, qu’une attirance physique. Sam ne pouvait bien sûr qu’admettre qu’il espérer que ce soit plus que ça.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Sam 1 Nov - 15:29



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


A peine étions nous montés à l'appartement que mon coeur se mit à battre comme jamais, allais-je réussir à être calme et à cacher mes pouvoirs ? L'appartement ne servait qu'a couvrir mon problème de contrôle... Quand je sais qu'une pulsion vas se manifester je viens ici, car tout est fait pour que je puisse laisser mon pouvoir se manifester sans trop de conséquences... Aquarium muraux, pots de fleurs un peu partout ... Tout ici m'étais favorable, même si je n'arrivais pas à garder mon calme je pourrais sans doute manipuler une quantité d'eau tout en essayant de me concentrer sur Sam.

Après quelques coups d'oeil de sa part, il me dit qu'il trouvait l'appartement sympa puis demanda si j'étais seul ici. Puis après avoir fait quelques pas il me dis qu'il serais peut être temps que l'on arrête de stresser et qu'il fallait nous détendre un peu. +-Alors je pris mon courage à deux mains pour lui dire qu'ici, c'est à moi, mais que ce n'est pas là que vis.

" Eh bah, tu vas rire, mais en fait, cet appartement j'y viens que rarement, il est à moi, mais je n'y vis pas vraiment ... "

Après quoi il me demanda d'où je venais ... Je ne savais pas trop quoi répondre à cela ...
Mais j'ai finalement décidé de lui parler du " Manoir " de mes parents.

" En fait, je euh ... J'habite le Manoir Lutece à la sortie de la ville, j'ai toujours vécu là bas ... "

Me sentant tout à coup plus à l'aise, je décidais de lui poser quelques questions ...

" Et sinon, tu as quel âge ? Moi j'ai 27 ans... " disais-je sur un ton enjoué.
" Tu bosse dans quoi ? " disais-je d'un ton intéressé avant de ne lui proposer à boire " Un verre ? un Thé ? un Café ? "

© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Sam 1 Nov - 17:46

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Sam arqua un sourcil lorsque son interlocuteur lui signifia que l’appartement lui appartenait mais qu’il n’y venait jamais, c’était surprenant, mais pas inhabituel. Finalement, il y venait peut-être quand il travaillait trop tard, un peu comme un lieu d’appoint, mais il ne faisait que supposer. Ce qui s’en suivit marqua néanmoins une certaine surprise de sa part qu’il eut du mal à dissimuler. Un manoir ? Il était déjà passé devant celui en question, il l’avait trouvé plutôt majestueux, c’était immense et Sam s’était souvent demandé qui pouvait habiter là-dedans. Aujourd’hui il en avait la réponse. Cela restait néanmoins intriguant, il s’agissait de personne riche qui vivait là à priori alors pourquoi vouloir travailler dans un bar ? C’était peu commun, en général ce genre de personne était avocat, médecin ou tout métier plus élogieux qui nécessite des études couteuses et où seule une minorité peut y avoir accès. Ce n’était peut-être qu’un cliché, mais Sam avait bien eu du mal à intégrer la fac communautaire au vu de ses moyens sans la bourse accordée et l’aide de son parrain il n’aurait jamais pu y aller, alors il ne s’imaginait pas le coût pour des études de médecine où des années et des années étaient nécessaire.

Perdu dans ses pensées, il revint à la réalité lorsque Ly’ lui demanda son âge. Il lui fit un léger sourire puis lui répondit.

- 24 ans.

Puis sans attendre, il lui demanda où il travaillait, il semblait vraiment s’y intéresser, c’était agréable de constater que finalement ils étaient sur la même longueur d’ondes.

- Je suis en fac d’arts. Je…je dessine, c’est mon truc…

C’était même plus que son truc, c’était un peu comme respirer, il s’agissait d’une nécessité, sans le dessin il n’était rien, il n’était personne. Dès qu’il avait un morceau de papier sous la main, il lui était difficile de résister à l’envie d’y inventer un petit bout d’histoire, car pour lui ses dessins étaient un peu comme raconter une histoire. Il comté son enfance, ses amis, tout ce qui pouvait être représenté apparaissait sur son bloc à dessin. Il n’était pas un grand fan de peinture, il préférait l’utilisation d’un crayon à papier basic, le genre de chose qu’on peut se procurer partout, peu importe où l’on se trouve il est toujours possible de dénicher un stylo, un crayon, un set de table, une serviette tout support utile à sa créativité.
A ces pensées il eut un léger sourire, il était vraiment passionné par ça, tout le monde n’était pas dans la capacité de comprendre cet engouement qu’il pouvait ressentir quand il avait un crayon à la main ou simplement lorsqu’il en parler avec autant d’ardeur mais ce n’était pas bien grave, il savait que son art lui, ne l’abandonnerait jamais.

Lysandre lui proposa à boire, il acquiesça puis ajouta

- Peu importe. Ce que tu as. Ça ira.

Puis il sourit, c’était devenu un automatisme depuis le premier regard il y a quelques heures de cela. Tandis qu’il le vit se lever semblant chercher leur breuvage, Sam éleva légèrement la voix pour qu’il puisse l’entendre.

- Au fait, c’est de quelle origine Lysandre ?

Depuis qu’il avait entendu son prénom, cette question ne l’avait pas quitté. C’était la première fois qu’il l’entendait, c’était peu commun, voire atypique. Il devait être certain qu’à l’école, contrairement au prénom de Samuel, il ne devait pas y en avoir en surnombre. Sam avait toujours apprécié son prénom, du moins il ne l’avait jamais détesté, mais il n’aimait pas particulièrement qu’on l’appel par son prénom entier, l’abréviation de Sam était parfaite. Il n’y avait qu’Ethan qui avait cette manie de l’appeler Samuel, mais venant de lui, ça ne le dérangeait pas plus que ça, bien qu’il lui ait déjà fait la remarque mais l’habitude était encrée désormais. Autrefois, sa mère, dès lors qu’elle était en colère avait la manie d’utilisé son prénom au complet comme pour signaler que les choses allaient se corser pour lui, aujourd’hui il aimait penser repenser à ce genre de détails, ces détails qui le faisait sourire. Néanmoins, il préféra mettre ce souvenir de côté il le faisait peut-être sourire mais dans cinq minutes il allait le faire déprimer, lui rappelant à quel point sa mère pouvait lui manquer. Il terra ce souvenir dans un recoin de son esprit et reprit le fil de la soirée.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Dim 2 Nov - 14:43



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Alors que je fouillais mon téléphone à la recherche du mémo pour le code du coffre de la cuisine, celui dans lequel je range le vin, Sam me donna son age, il était plus jeune que moi, mais pas tant que ça au final . Ensuite il enchaina sur ses activités, il me dit alors qu'il était en Fac d'Art, ce qui qui me mit le sourire aux lèvres sans vraiment que je comprenne pourquoi. Après qu'il m'est dis que n'importe quoi ferais l'affaire, je me levais pour me diriger vers la cuisine afin de rapporter une bouteille de vin, en espérant qu'il aimait ça parce qu'il fallait bien le dire... je n'avais rien ici ...

Je n'avais qu'une chose en tête c'est pouvoir le fixer dans les yeux, des yeux si purs et innocents ... Je me sent si bien lorsque je suis avec lui, c'en est presque trop beau pour être vrai... Alors que je m'affairais à ouvrir le coffre pour en sortir une bouteille, je l'entendis me demander d'où provenait mon prénom, c'est une question a laquelle je suis habitué, alors je me dépêchais d'attraper les verres et de me diriger vers le salon de nouveau.

Une fois près de lui je débouchais la bouteille et rempli nos verres tout en lui expliquant l'origine du prénom qu'étais le miens .

" Lysandre, c'est le nom d'un commandant militaire spartiate, particulièrement connu pour avoir mit fin à la guerre du Péloponnèse. Mais sinon c'est un prénom qui est souvent donné en France, et comme tu t'en doute, Lutece est en fait Lutèce, avec l'accent grave qui était le nom de Paris il y'a bien longtemps. Mes parents sont de dépendance Française enfin étaient... " je marqua une pause en esquissant une légère grimace avant de reprendre " Je suis Héritier de deux grandes Fortunes. La fortune des Lutece et celle des Delamarre. Malgré tout je ne souhaite pas vivre sur ma fortune, je préfère la garder pour l'utiliser convenablement..."

Je tendis son verre a Sam. Puis jeta un rapide coup d'oeil à la bouteille, un Château Delamarre, une de mes meilleures bouteilles ... Puis je fis un grand sourire à Sam tout en me rapprochant un peu de lui, je me sentais tellement bien à ce moment précis ... j'avais envie de figer le temps ...


© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Lun 3 Nov - 16:03

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Samuel écouta avec attention les explications de Lysandre quant à son prénom c’était intéressant à entendre, il apprenait des choses par la même occasion. Il se mit à réfléchir quant à son prénom, il n’y avait pas d’histoire à en raconter, sa mère avait juste flashé dessus, du moins c’était ce qu’elle lui avait dit, il ne s’était jamais vraiment posé la question. En le voyant revenir à lui avec une bouteille de vin à la main il lui fit un léger sourire, il commençait à se sentir un peu plus à l’aise en sa compagnie, il ne ressentit plus cette impression de gêne, même si il ressentait toujours son cœur qui battait la chamade dès que son regard de posé sur lui, mais il se sentait plus apte à le gérer. Alors qu’il tendit un verre à Sam, ce dernier reprit.

- C’est tout à ton honneur…De pas vouloir en profiter je veux dire. Ça te permets de garder les pieds sur terre…Je suppose.

Si lui avait de l’argent à ne plus savoir qu’en faire, il serait peut-être moins terre à terre que son interlocuteur, jusqu’à présent il n’avait jamais eu à y penser puisque de toute façon il avait tout juste assez pour finir le mois, bien sûr il n’était pas non plus à plaindre, il avait de quoi se nourrir, et il pouvait faire ce qu’il aimait c’était le plus important. Il le vit s’asseoir à ses côtés, se rapprochant dangereusement de lui, il se sentait étrangement bien. Cette peur paralysante qu’il avait pu ressentir s’était totalement dissipé. Il tourna la tête pour faire face à son visage, il le trouvait parfait dans les moindres détails, il s’attarda un moment sur ses lèvres qu’il avait envie de saisir, observant tantôt ses yeux, tantôt ses lèvres puis il se ravisa. Il but une gorgée de son vin.

- Ça c’est un sacré cru ! Il est super bon !

Il n’en était quand même pas déjà à l’épuisement de ses sujets de conversation ? Il aurait voulu soupirer tellement il ne savait plus quoi dire, il se voyait mal déballer sa vie, lui dire que son père était un meurtrier qui avait mis fin aux jours de sa pauvre mère et qu’il y a quelques jours il était sorti de prison et qu’il le vivait très mal, ce n’était pas le moment de faire pleurer dans les chaumières. Il aurait pu lui parler de son meilleur ami, mais c’était pareil, il ne voyait pas comment aborder ce sujet sans qu’il ne tombe comme un cheveu sur la soupe. Une idée lui vint soudainement, comme une révélation, il fit un large sourire puis s’empressa de mettre des mots sur cette première.

- Tu aurais une feuille et un crayon ? J’aimerais faire ton portrait, enfin si ça te dérange pas…

Il voyait en lui un modèle parfait, et il avait envie de garder un souvenir de lui, de ses traits, c’était peut-être idiot comme proposition, mais il avait était pris d’une soudaine envie de dessiner, ça prendrait une demi-heure pour dessiner les contours et il peaufinerait le reste chez lui, ça lui donnerait une excuse pour se revoir.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Lun 3 Nov - 16:41



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Quoi qu'il fasse, j'étais fasciné. Après qu'il ait avalé une gorgée du vin que je venais d'apporter, je ne réussit pas à éloigner mon regard de son visage... C'est assez inhabituel comme situation comment pouvait on avoir envie de poser ses mains sur un visages que l'on connait à peine ?

Je me retrouvait perdu, sans savoir où vraiment donner de la tête ... Il me demanda si j'avais de quoi dessiner, ce qui me surprit, énormément il faut le dire.. Mais j'angoissais à l'idée qu'il veuille rester, non pas que je voulais le voir parti, encore moins. Mais j'avais peur de perdre le contrôle sur la situation.

" Oui, je dois avoir ça, surement dans le bureau là ... " dis-je en esquissant un sourire rapide avant de de faire s'ouvrir le bureau grâce à la télécommande incluse dans l'accoudoir du canapé.

Quand soudain une envie pris possession de mon bon sens, depuis tout à l'heure je gardais en forme une sphère d'eau dans l'entrée, celle ci vient de tomber au sol... Il est rare que j'oublie que je tient une quantité d'eau équivalent à un demi litre, comment allait il réagir face à cela ?
Et si... il voulait partir, me prenant pour un monstre ? Et si ... et si... je sais pas ...

Je ne réussi à rien dire sur le coup prenant juste un air désespéré en serrant le poing ... Tout en regardant Sam du coin de l'oeil...

© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Lun 3 Nov - 19:03

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Sam se leva, en jetant un œil au contenu du tiroir il vit un petit bloc de feuilles blanches, quelques stylos multicolores et un crayon à papier bien taillé, il fit un léger sourire prêt à s’en saisir lorsque le bruit qui se produisit derrière lui le fit tressauter malgré lui. Il eut bien du mal à contenir sa petite frayeur, il ne s’attendait pas vraiment à un quelconque bruit en même temps. Lorsqu’il se tourna il vit que l’entrée était inondé, perplexe,  il leva les yeux au plafond semblant chercher d’où cela était arrivé, il ne vit aucune gouttes ou quoi que ce soit permettant de dire qu’il s’agissait d’une fuite. C’était la première chose qui lui était venu à l’esprit, la chose la plus plausible à vrai dire. Il regarda à nouveau la flaque qui pourtant était bien réelle, mais elle semblait être tombé de nulle part, comme si elle avait était là depuis le début et qu’elle attendait le bon moment pour lui arracher un hoquet de surprise. Il en oublia ses feuilles et son crayon, toujours debout à se demander ce qu’il venait de se passer, il jeta un œil vers Lysandre qui semblait peu surpris, comme si il était de mèche, il semblait juste ailleurs, et même un peu énervé, du moins c’est ainsi que Sam le perçut puisqu’il le vit se crisper, serrant du poing comme pour contenir sa colère.

Il s’avança doucement, et se planta au beau milieu de la pièce, semblant réfléchir, il cherchait ses mots, ne trouvant pas d’explications à cet étrange phénomène. Il n’imaginait pas une seule seconde qu’il n’était finalement pas si différent, qu’ils étaient tous deux dotés de capacités hors-normes, non ça il n’y songeait pas une seconde parce qu’il essayait de vivre une vie normale et qu’il n’y avait que lorsque son pouvoir n’en faisait qu’à sa tête qu’il était forcé d’y penser, non en fait son pouvoir il y pensait tout le temps, parce qu’il y était obligé pour essayer de le contrôler mais il ne pensait jamais à se demander si la personne qu’il avait en face de soi était comme lui ou non, il préféré ne pas trop aborder le sujet sachant très bien que c’était dangereux comme confidence, il courrait à sa perte quand il l’avouait à quelqu’un.

Sam jeta un dernier coup d’œil à la flaque apparue si soudainement puis regagna le contact visuel de Lysandre, un certain temps s’était écoulé maintenant sans qu’ils ne disent mots l’un comme l’autre semblait tâter le terrain. Le jeune homme fini par se lancer comme peser par l’ambiance qui devenait quelque peu pesante.

- Qu’est-ce qu’il vient de se passer au juste ?

Son ton n’avait rien d’inquiet ou de réprobateur, il était juste interrogatif. Il laissa tomber son idée de dessin ayant complètement oublié puis regagna sa place, voyant que Lysandre ne semblait toujours pas s’être calmé, comme si il savait exactement ce qu’il devait faire, avec un calme désarmant, Sam posa sa main sur celle de celui qui lui faisait quelque peu perdre l’esprit, puis lui fit un sourire rassurant.

Ce fût à cet instant que l’idée du mutant se mit à murir dans son esprit, sans trop savoir pourquoi, peut-être parce que c’était la seule explication. Ne voulant pas le braquer, il décida à faire quelque chose qu’il ne faisait jamais habituellement, ce qui le terrifier plus que tout : utiliser son pouvoir devant un étranger. Il n’était pas sûr de pouvoir vraiment le maîtriser parfois ça se transformait en véritable drame, mais si il avait visé juste, Lysandre avait sans doute aussi un pouvoir, et si il était tombé à côté il avait intérêt à se préparer à fuir.

Il se concentra un instant, à peine le temps de penser à quelque chose, puis sans crier gare, là, sur la table basse apparut un bouquet de tulipes, Sam les attrapa puis se mit à les sentir puis jeta un œil vers Lysandre dans un sourire.

- C’était les préférées de ma mère.

Il avait toujours peur que ses illusions positives ne se transforment en cauchemar, par exemple une tulipe se transformant en serpent tueur ou pire encore. Parce que même si il s’agissait d’une illusion cela paraissait si réel, les stigmates restaient sur la peau, comme quand il pouvait vraiment sentir la senteur du bouquin, il pouvait aussi vraiment sentir un serpent sortant de sa gorge, mais lorsqu’il vit que rien ne se passait il poussa un soupir de soulagement puis le bouquet disparu.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Lun 3 Nov - 20:20



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Mon pouvoir que je pensais maîtriser, à fini par être découvert par une personne qui me plait. Le coeur emplis de peur et de haine, je m'étais renfermé sur moi. Comme une tortue apeurée je m'étais replié dans ma carapace. Je ne savais ni comment réagir, ni comment lui allait réagir.

Après un certain temps, Sam commença à regarder un peu partout puis se fixa dans ma direction. Il me demanda le plus normalement du monde, ce qui avait bien pu se passer ... avant venir près de moi et de poser sa main sur l'une des miennes, ainsi il me fit revenir à moi même. Malheureusement je ne pu rester que statique, par peur. Il m'arrivait souvent d'utiliser mon pouvoir en présence d'autres personnes, mais rarement d'en perdre le contrôle. Cette fois n'étais certes, pas la première, mais pas une énième fois non plus ... Chamboulé par les événement je ne savais plus comment faire. C'est alors sans crier garde, que Sam fit apparaître un bouquet de tulipes sur la table, il s'en saisit puis les approcha de son visage avant de me lancer un sourire.

Il dit alors qu'elles étaient les préférées de sa mère. Alors c'est ainsi, comme si ca n'étais pas suffisant un coup de foudre aujourd'hui, j'eu un coup de foudre pour un mutant... Non que cela me déplaise, au contraire... Je pourrais être plus libre avec lui qu'avec d'autres.

Sa main si chaude touchait toujours la mienne, qui d'ailleurs se décrispa avant de finir sur le visage de Sam, sans que je ne comprenne véritablement ce que je faisais. Après quoi ma tête se rapprocha de la sienne. Alors sans vraiment comprendre pourquoi, je déposais un baiser rapide au coins des lèvres de celui qui était là, à mes côtés ...

Je m'éloigna rapidement, gêné par le geste que je venais de faire ... Je sentit mes joues s'enflammer ...

© DAVINA.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mar 4 Nov - 13:14

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Alors qu’il venait de dévoiler ce qu’il avait de plus précieux, il s’attendait à deux types de réaction, soit à ce qui pouvait se rapprocher le plus à de l’étonnement, soit à de la peur mais il ne s’attendait certainement pas à ce qui suivit. Durant toute son illusion, il avait gardé sa main sur celle de Lysandre comme pour se donner du courage puis celui-ci s’approcha dangereusement de lui, sentant son souffle chaud contre sa peau, ses lèvres vinrent se heurter aux siennes dans une douceur inespérée.

Sam en fût le premier étonné mais c’était le genre de surprise qu’il appréciait. D’ailleurs, dès lors que Ly’ coupa cet instant, semblant gêné par sa propre audace ; Sam passa sa main derrière sa nuque pour l’attirer à lui puis captura ses lèvres. Il voulait plus qu’un petit aperçu, il voulait au moins le début du film qui était en train de s’écrire entre eux. Mais il ne mettait pas pour autant de côté son envie de ne pas brusquer les choses, il voulait faire les choses bien même si le baiser s’intensifiait et qu’il eut bien du mal à s’en défaire.
Il repoussa Lysandre avec douceur puis lui fit un léger sourire. Il sembla réfléchir un instant, il ne savait pas trop comment relancer la conversation après tout ce qu’il venait de se passer en si peu de temps.

- Il semblerait qu’on se soit trouvé un point commun.

Sam était bien sûr curieux de savoir en quoi consistait le pouvoir de Lysandre mais il ne se voyait mal le lui demander comme ça de but en blanc même si quand il le pouvait, Sam appréciait pouvoir en parler librement. Ethan avait trouvé le moyen de savoir quand il était en plein cauchemar en comptant ses doigts, c’était sa façon à lui de le contrôler ; Sam quant à lui n’avait que trouver le travail de la concentration et la maîtrise de ses émotions mais ce point-là était en général ce qui faisait dégénérer quelques illusions. Il trouvait intéressant en un sens de connaître les facultés de chacun pour le contrôler mais il n’avait, à part son meilleur ami, rencontrer personne avec des pouvoirs ; jusqu’à aujourd’hui en tout cas…

En un sens, cela facilitait les choses, il n’avait pas à lui expliquer pourquoi il passait tous les jours trois heures dans la position du lotus à méditer dans un silence de plomb, ni même à lui mentir sur les choses qu’il avait pu faire par le passé à cause de son pouvoir. Il n’avait tué personne, mais ce n’était pas passé loin à plusieurs reprises, même si c’était le genre de choses qu’il essayait d’oublier, ce n’était pas évidant, la culpabilité était toujours présente.

- Tu…Tu maîtrise bien ton pouvoir ? Se lança enfin Sam, quelque peu hésitant

Il aurait beau lui demander toutes sorte d'informations inutiles et dérisoire, du type quelle est ta couleur préférée ou où il était né, le fait qu'il est un pouvoir était le plus précieux, Sam ne savait que trop bien qu'en tant que mutant tout a chacun ne dévoiler pas facilement à un inconnu de quoi il était capable même si celui en face avait lui-même un pouvoir, c'était un peu comme dévoiler une partie de soit, une sorte de pudeur pouvait même se ressentir lorsque le sujet était évoqué. Il espérait néanmoins que Lysandre, malgré leur rencontre toute récente est assez confiance en lui pour en parler librement. Sans trop l'expliquer, Sam quant à lui ressentait une confiance inexplicable envers lui, il n'était pas effrayé de lui dévoiler cette partie là de lui.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mar 4 Nov - 18:17



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Sam avait l'air étonné par mon geste, mais semblait bien le prendre. Peu après que j'ai reculé il passa sa main derrière ma nuque et me fit revenir vers lui avant de m'embrasser lui aussi. Impressionné par son audace je voulais que le temps s'arrête à l'instant précis où il se retrouvait contre moi et que ses lèvres touchaient les miennes. Pour un pseudo-Premier rendez-vous, il fallait avouer que c'était inhabituel, moi qui suis plus du genre à prendre mon temps, je sentais l’envie monter, j'aurais eu envie de rester contre lui, des heures durant...

Après un instant, il me repoussa légèrement en me souriant. Après quoi son visage pris un air pensif avant de me laisser entendre sa voix de nouveau, il me dis sur un ton plus ou moins joyeux, qu'il semblerait que l'on se soit trouvé un point commun. Ce point commun ... nos pouvoirs en effet, voilà un point commun que peu de personnes peuvent partager... Mon ancien Major d'homme et moi, partageons ce point commun, mais pourtant ça me faisais toujours aussi étrange de montrer cette part de moi aux autres.

Tu…Tu maîtrise bien ton pouvoir ? lanca Sam en bafouillant

Je fit mine de réfléchir un instant pour me concentrer sur la flaque d'eau, que fis s'élever dans les airs, puis reprendre une forme sphérique avant de la faire se déplacer juste derrièere Sam. Après quoi je tentais de déformer la sphère afin d'en faire un coeur, chose que je savais faire sans trop de problèmes, puis une petite goutte tomba alors sur le front de Sam, avant que je ne commence une courte explication.

" Hum, bah en fait, c'est un peu comme l'hydrokinésie... La maîtrise de l'eau et de pas mal de fluides en fait ... " Disais-je sur un ton tremblant

Après ça je me senti pris d'un sentiment de réconfort, alors je pris Sam et le rapprochais de moi en posant ma tête sur son épaule, je me sentais si bien comme ça. Ca n'avais pas l'air de le déranger alors je me permettais ce genre de choses, je fit le nécessaire pour que l'on échange nos places, afin qu'il voit ce qui se tramait dans son dos.


© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mer 5 Nov - 15:02

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Leur façon qu’ils avaient de se regarder, de se toucher du regard, de seulement se sourire pouvait faire penser qu’ils savaient tout l’un de l’autre, finalement dès lors qu’ils s’étaient dévoilés mutuellement leur pouvoir, c’était un peu le cas. C’était plus fort que n’importe quel parole échangé, que n’importe quel baisé, ils s’avouaient mutuellement leur différence par rapport à la race humaine. Sam vivait toujours avec la crainte d’être découvert, si cela venait à arriver un jour ce serait une catastrophe, il serait sans doute prit comme prisonnier et étudié en laboratoire, c’était ainsi que réfléchissait les humains, ils ne le verraient plus comme l’un d’entre eux avec de réels sentiments et de fortes émotions mais plus que comme un rat de laboratoire. C’est pourquoi il hésitait tant à dire la vérité surtout lorsqu’il s’agissait d’un inconnu mais il avait confiance en Lysandre, il se sentait en sécurité auprès de lui sans vraiment y trouver un sens, c’était juste comme ça.

Alors que Sam venait de lui demander en quoi consistait son pouvoir il le vit passer à l’action, il sembla réfléchir puis Sam distingua la flaque d’eau tombée plus tôt se surélever, il ne put cacher sa surprise, puis il esquissa un sourire en voyant l’eau prendre la forme d’un cœur, c’était assez surréaliste à voir. Peut-être pas plus que sa capacité à créer des illusions plus vraie que nature, mais il se sentait admiratif aussi. Il sentit une goutte sur son front qui vint dégouliner le long de sa joue alors qu’il tourna la tête vers Ly’, le sourire aux lèvres puis il se mit à lui expliquer en quoi consister son pouvoir.

Il vint ensuite poser sa tête contre son épaule comme si c’était son point de réconfort habituel, sentant son contact rassurant contre lui, sentant que rien ne pouvait les atteindre, c’était un peu comme être dans une bulle. Il se tourna un peu plus pour mieux voir ce que venait de faire Lysandre sous ses yeux, c’était assez spectaculaire de voir le mouvement de l’eau qui se mouvait dans l’air sans attache, sans rien. C’était un peu comme si une force transparente la tenait entre ses mains, comme si ça venait de nulle part. Et Sam eut la réponse à sa dernière question restait sans réponse par Ly’, il devait vraiment bien maîtriser son pouvoir puisqu’il était là semblant même pas concentré et la flaque continuait de s’élever dans les airs, sans effort au premier abord. Ce n’était sans doute pas la même chose que ses illusions, lui si il voulait les maintenir il devait maintenant une concentration constante, sinon elle s’évanouissait. Quand il perdait le contrôle il suffisait qu’il s’éloigne assez de sa victime pour que l’illusion disparaisse avec lui, il n’en avait peut-être pas encore découvert tous les rudiments, c’était sans doute pour cela qu’il ne le maîtriser par totalement.

Leurs mains s’entremêlèrent dans un naturel désarmant, puis Sam, dans un sourire se mit à regarder le plafond puis apparut un ciel étoilés, formant des constellations, on pouvait y deviner des formes imaginés de toute pièce par l’esprit de Sam, une étoile filante passa devant leur yeux, fixant toujours le faux ciel il dit à mi-voix.

- Je crois qu’il faut qu’on fasse un vœu

Puis il se détourna un instant de l’illusion pour fixer le visage de Lysandre.

- Le mien s’est déjà réalisé

Puis il déposa ses lèvres sur les siennes dans un baiser emplit de douceur. Il se sentait un peu perdu par ses sentiments mais il se disait qu’il valait mieux en profiter, profiter du moment, il espérait seulement que ce ne serait pas la dernière fois.

S’en suivit une discussion qui s’étira en longueur, parlant de tout et de rien, apprenant à se connaître, se dévoilant un peu plus sur leur famille respective. Sam lui avoua difficilement que son père avait était en prison et qu’il venait de sortir il y a peu, chose que même Ethan ne savait pas, du moins qu’il était sorti. Il sentit même sa gorge se serrer quand il évoqua que sa mère était morte de la main de son père, il ne savait pas trop pourquoi il lui avait dit tout ça, lui qui gardait ces informations comme un trésor, mais il avait ressenti le besoin de lui en parler, comme une nécessité pressante. Puis il évoqua bien entendu son meilleur ami, lui disant qu’ils étaient un comme les deux doigts de la main, que sans lui il n’aurait sans doute pas réussi à mettre de côté son passé, il ne l’avait pas oublié ça bien sûr c’était impossible, le traumatisme était bien trop encré, mais il avait réussi à se reconstruire et ce n’était pas une mince affaire. Le temps semblait avoir défilé à une vitesse incroyable, alors que pourtant là à ses côtés il semblait s’être arrêté, ce n’est que lorsqu’il jeta un œil à l’horloge mural qu’il se rendit compte de la réalité.

- La vache, on a parlé toute la nuit. Dit-il dans un petit rire. J’espère que je t’ai pas trop assommé avec mes histoires ?

Sam avait conscience que dès qu’il se lancé dans un sujet il avait tendance à un peu trop parlé, si on ne l’arrêtait pas c’était bien simple, il continué jusqu’à ce qu’il ne puisse plus lui-même supporter le son de sa voix. Ly’ avait bien sûr parlé lui aussi mais il semblait s’être plus intéressé à ce que Sam avait pu traverser, du coup il en savait plus sur lui que l’inverse. Même si l’aube pointé le bout de son nez, Sam n’était pas fatigué, il aurait voulu qu’une bulle se construire autour d’eux et que jamais ils n’aient à la quitter.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mer 5 Nov - 16:39



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Après avoir posé ma tête sur son épaule je senti l'atmosphère changer, inexpliquablement. Lorsque j'ouvris les yeux, je vis un plafond étoilé, subjugué par ce que je voyais je n'osais pas bouger. Comme une enfant nécessitant le réconfort de sa mère, je mis ma main dans la sienne avant de laisser mes doigts se mêler aux siens. Le plafond n'étais pas si illusoir que ça. J'avais l'impression de pouvoir toucher du bout des doigts chaque étoile présente.

De plus,  par endroit l'on pouvait aisément deviner des constellations, ce qui me laissa une fois encore sans voix. Je me détachais provisoirement de Sam pour observer d'avantage ce qui nous entourait...

Soudain, une sorte d'étoile filante fila à toute allure au plafond, avant d'en sortir pour passer devant nous, c'est alors que Sam me demanda de faire un voeu, en ajoutant que le siens s'était déjà réalisé, avant de m'embrasser encore une fois. Ce qui eu pour effet de me rendre heureux, comme jamais je ne l'eu été.

Après quoi, nous avons entammés une conversation, qui marqua la fin de notre timidité, parlant de tout et de rien, mais surtout de Sam à dire vrai. J'en apprit un peu plus à son sujet. Il me dit que son père qui avait été emprisonné venait d'être libéré, il m'expliqua également que sa mère était décédée, enfin ... elle avait été tuée par le père de Sam.

Ce qui ne me laissa pas indifférent. Je pris sa main dans la mienne comme pour le rassurer. Il ne semblait pas très à l'aise avec le sujet, et c'était compréhensible, moi même je ne parlais jamais trop de mes parents et de ce qui leur étaient arrivé... Il me parla un peu son meilleur ami, un certain Ethan. Il aurait grandement contribué à la construction du Sam que j'ai face à moi, je pense qu'il faudra que je le remercie un de ces jours ... Alors que le temps semblait être figé, Sam se mit à regarder l'horloge accrochée au mur avant de grimacer lamentablement, en effet, car nous avons parlé.. toute la nuit...

-  " La vache, on a parlé toute la nuit." Dit-il dans un petit rire avant de surenchérir " J’espère que je t’ai pas trop assommé avec mes histoires ? "

Je lui répondit alors que non, et qu'au contraire j'en était pas mécontent. Voyant par la fenêtre que le soleil pointait le bout de son nez, je commençais à réfléchir. Après tout c'est vrai, n'a-t-il pas quelque chose à faire aujourd'hui ? Et sinon ? Avait il envie de se reposer un peu ? Je le harcelais de questions, pour savoir ce qu'il allait faire aujourd’hui, et si il n'avait rien de prévu, il pouvait rester là il prendrait mon lit tandis que moi je prendrais le canapé... Et si il devait partir, je lui disait qu'il pouvait prendre une douche ici et se changer, cela ne me poserais aucun problème. Dans un souci de temps je passait ma main sur la nuque et l'autres sur sa joue avant de l'embrasser tendrement. Ne voulant plus le lâcher ...


© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Jeu 6 Nov - 21:17

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Leur rencontre s’était faite un peu par hasard et au final, Sam se retrouvait là, à raconter des parties de sa vie comme si il s’agissait d’une évidence, c’était assez surréaliste mais il se sentait si bien, en sécurité, si paisible. C’était si rare de pouvoir se sentir aussi bien avec une personne. Il n’y avait pas vraiment de raison à cela, d’explication quelconque, ils s’étaient juste trouvé là, au bon moment, au bon endroit, c’était une évidence, le destin ? Sam n’y croyait pas, et pourtant sa main se retrouvant dans celle de quelqu’un qu’il ne connaissait pas la vieille c’était assez fou et pourtant réel. Il n’échangerait sa place pour rien au monde.

Lysandre lui demanda ce qu’il allait faire de sa journée, il dut y réfléchir un instant, il avait quelques dessins à faire pour la semaine d’après mais il avait pu noter qu’il avait le matériel nécessaire, il pourrait donc dessiner peu importait le lieu, il n’avait pas vraiment envie de partir, il voulait profiter encore un peu. Et puis c’était le week-end, il pouvait bien décompresser un peu. Alors qu’il parlait de dormir, tout à coup Sam sentit ses paupières semblant peser une tonne et demi chacune, comme si à la seule prononciation du mot la fatigue prit le dessus alors que cinq minutes plus tôt il se disait encore qu’il n’était pas vraiment fatigué. Mais passé des nuits blanches n’avaient jamais était son truc il avait besoin de ses huit heures de sommeil pour être d’attaque, ou au moins trois feront l’affaire.

- T’embête pas, je peux prendre le canapé, ça me dérange pas.

Il aurait préféré dormir tout contre lui, mais il ne fallait peut-être pas trop en vouloir d’un coup, les choses allaient sans doute dégénérer et tout finirait par être gâché, ce n’était pas ce qu’il cherché, tandis que Lysandre attrapa ses lèvres, sa résistance était mise à rude épreuve néanmoins il fallait bien l’admettre. Il se revoyait plusieurs heures plus tôt à transpirer, à bégayer à son contact et voilà que maintenant il avait ses lèvres contre les siennes, il avait bien fait de mettre cette peur paralysante de côté, il serait vraiment passé à côté de quelque chose. Il serait sans doute rentré chez lui, et aurait fini la nuit seul comme un con à ressasser ce qu’il n’avait pas fait. Là, il n’avait aucun regret, les choses avaient tournées en son sens pour une fois.

Il se dirigea vers le tiroir encore ouvert qui avait perturbé ses plans de dessin plus tôt dans la soirée lorsque le pouvoir de Lysandre s’était manifesté, dans un sourire il attrapa les quelques feuilles et le crayon puis s’installa en tailleur sur le canapé. Il avait pris un cahier quelconque en guise de sous-main.

- Je vais encore dessiner un peu avant de dormir.

Dit-il comme pour se justifier. Il faut dire que dessiner c’était un peu sa berceuse à lui, tandis que Ly’ semblait prendre la direction de sa chambre, Sam commença à dessiner les traits de ce dernier de mémoire sur le papier blanc, n’omettant aucun détails qui l’ait marqué, souriant parfois en contemplant son œuvre, il n’eut pas le temps de terminer qu’il sombra dans un profond sommeil, il était vraiment plus fatigué qu’il ne l’aurait cru.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Jeu 6 Nov - 22:13



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Sam avait insisté pour prendre le canapé, j'aurait préféré qu'il dorme dans le lit ... Mais bon le canapé n'était pas si mal que ça ... surtout pour un canapé à 3 000 $... Une fois dans la chambre, après quelques moments à tourner en rond dans ce lit si vide, je fut pris d'une irrésistible envie d'aller le voir pour me blottir tout contre lui... En retournant au salon pour vérifier que tout allais bien, je le trouvais endormi, le visage sur une feuille à dessin, un dessin de moi visiblement, je rougis par gêne avant de l'allonger comme il fallait.

Touché par la scène et ne voulant pas retourner à ma chambre seul, je m'installa sur le fauteuil non loin du canapé.

Jamais je n'aurais imaginé ce genre de chose. Est-ce un tour du destin ? Étions nous juste au bon endroit au bon moment ? Si nous étions ni l'un ni l'autre à cet endroit, nous serions nous rencontrés ? Tant de questions existentielles, qui pourtant ne trouvaient pas leurs place plus de 5 minutes dans mes pensées. Je m'endormit alors le coeur léger avec pour vue, celui qui faisait battre mon coeur si vide ...

-
N: J'arrive pas à remplir d'avantage :/
---------------------



© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Dim 9 Nov - 14:04

Made to Love .
Take my heart and please don't break it. Love was made for us .

Sam ouvrit un œil, puis deux, le spectacle qui s’offrait à lui, lui tira un large sourire. Lysandre était assis dans le fauteuil en face de lui, les yeux clos, il semblait dormir paisiblement. L’après-midi s’était déjà bien avancé, l’horloge indiqué 16 heure. Lui qui ne voulait dormir que quelques heures, c’était loupé.

Il profita du sommeil de Ly’ pour reprendre sa feuille, la tournant, il commença un nouveau croquis, dessinant ses traits endormis, faisant ressortir un paysage idyllique tout droit sorti de son imaginaire, laissant court à sa créativité. Ce n’est que lorsqu’il releva la tête qu’il vit deux yeux le fixant.

Il reposa son croquis sur la table, lui faisant un léger sourire.

- Bien dormi ? J’ai dormi comme un bébé pour ma part !

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas aussi bien dormi, pour une fois aucuns cauchemars étaient venus semer le trouble dans son esprit, au contraire il avait fait de beaux rêves, avait vu le visage de celui qui se trouvait en face de lui, s’était laissé aller à imaginer toute sorte de chose, de bonnes choses. C’était si rare qu’il se sente si bien, si reposé, si serein. Ce moment de silence reposant où les deux hommes n’avaient de cesse de se dévorer du regard fut violemment couper par la sonnerie du téléphone de Sam, l’air abattu il s’excuse puis répondit.

- Allo ? Hm…Quoi ? Maintenant ? Je suis un peu occ… Il se mit à soupirer. Bon d’accord, j’arrive. Oui oui, ciao.

Il raccrocha, baissant la tête dans un long soupire puis replongea son regard dans celui de Lysandre.

- C’était mon parrain, je dois aller le voir, ça semblait urgent.

Il commença à se lever puis glissa sa veste sous son bras, il jeta un œil aux dessins sur la table basse puis les pointant du doigt il ajouta

- Tu peux les garder si tu veux, je les terminerais la prochaine fois.

L’air de rien, l’air de dire qu’il espérer que ce n’était pas qu’une seule fois comme ça, même si la soirée n’avait pas terminé dans un lit, il se doutait qu’il y aurait une prochaine fois, enfin si il ne l’avait pas trop assommé avec ses histoires et que ce n’était pas que par politesse qu’il avait dit que non. Il s’approcha de lui, se pencha pour lui offrir un ultime baiser qui dura un peu plus longtemps que les précédents, comme si il était aimanté par ses lèvres, comme si il ne pouvait s’en défaire, dans un sourire il se détacha de lui.

- On s’appelle…

Puis il quitta l’appartement, le sourire aux lèvres, il ne s’attendait pas à une telle rencontre, si puissante, si forte, avant lui il ne croyait pas à toutes ces conneries d’âmes sœurs, mais il fallait bien avouer qu’il fallait vraiment qu’il remette cette partie-là en question, il avait l’impression d’avoir trouvé quelque chose que peu de gens ont la chance de connaître. Quelqu’un avec qui on se sent si bien qu’on pourrait bien y rester toute la vie. Bien sûr cette relation forte il l’avait également avec Ethan, il pouvait mourir pour lui, il pouvait se sacrifier, il pouvait tout faire pour lui, mais c’était différent, il n’en était pas amoureux, son cœur ne se mettait pas à palpiter dès lors que son regard croisé le sien, il n’avait pas l’impression de flotter dans les airs. Lysandre lui provoquait toutes ces sensations incroyables. Une fois le pied posé dans la rue, il dégaina son portable puis avec un texto envoyé à son parrain lui indiquant qu’il arrivait bientôt il se rendit à pied jusqu’à chez lui où il prit une douche et se changea toujours le sourire collé aux lèvres, cette journée allait être une bonne journée.


copyright crackle bones




HJ. Tu peux répondre et après je propose qu'on arrête le rp ici (pour pas tourner en rond lol) et on peut s'en faire un ailleurs genre quelques jours plus tard ou trouver une idée (pourquoi pas un rp avec Ethan ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre J. Lutece

avatar

▬ Petits mots : 44
▬ Your Buisness : Barman

MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   Mer 12 Nov - 3:53



Made to love

Ft. Samuel J. Everson


Alors que je commençais à me réveiller, je vis qu'il était là, assis face à moi un feuille et un crayon dans les mains, il posa la feuille sur la table basse et se mit à me charmer avec son sourire.

- Bien dormi ? Me dit-il sur un ton enjoué avant de poursuivre en s'étirant légèrement J'ai dormi comme un bébé pour ma part.

Il était rare que je dorme aussi bien, certes on était loin d'avoir dormi dans le même lit et de s'être câliné dans notre sommeil mais au moins je me levais heureux de la nuit que j'avais passé. Je fût interrompu dans mon fil de pensées quand un téléphone se mit à sonner, je me doutais que ce n'étais pas le miens, mais le siens. Il décrocha avec peine, comme je pû le constater sur son visage, puis tenta de se défaire de l'appel en disant qu'il était présentement occupé mais n'y parvint finalement pas… Il raccrocha l'air démoralisé avant de me fixer pour me dire qu'il allait devoir partir car son parrain avait besoin de lui …

Il pointa du doigt les dessins sur la table basse me disant de les garder, pour qu'il puisse les finir plus tard … Ce qui voulait dire qu'il y'aurait une prochaine fois ! Sam s'approcha de moi et m'embrassa fougueusement. J'en voulait plus, j'en voulait encore …. Après quoi il s'éloigna avant de  dire qu'il fallait que l'on se rappelle… Puis il quitta l'appartement, ce qui eu pour effet de laisser le lieu si vide … J'avais le sourire aux lèvres malgré tout, mais je me sentais vide d'un coup, comme si il avait pris une partie de moi avec lui. Une fois la porte fermée, je suis resté sans rien dire ni bouger un petit moment, puis j'ai pris mon portable pour y noter une petite liste de choses à faire.

- Acheter du Matériel à dessin pour le Manoir
- Faire importer quelques bouteilles de sa cave à vin de Paris
 - Appeler Helena, ou, aller la voir



© DAVINA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made to Love. [Pv Lysandre] - Terminé -
» — please don't say you love me - ALBA [TERMINÉ]
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» Vegas - Love Game [Terminé] [Hot]
» Lysandre Adam Davis, ❝ Un visage angélique ❞ [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Evolution :: What's Up ? :: Archives-
Sauter vers: