AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre innatendue

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre innatendue   Dim 26 Oct - 1:09


Samuel

Après une journée et une nuit entière passée a l'hôpital pour travailler, je rentrais chez moi. J'étais totalement exténuée et me tenais debout grâce aux médicaments que j'avalais sens cesse. Arrivée devant mon immeuble, j'ouvrais ma boite aux lettre pour prendre les nouvelles. Encore du courrier, toujours du courrier, ils en ont pas marre de pourrir ma boite aux lettre avec toutes leurs merdes. Des promotions, des journaux, des publicités, factures, factures, factures, amende, merde. Oh, une invitation à une soirée? Hm.. Mouais. J'ai rien d'autre plus intéressant a ouvrir de toute façon. Je retournais la petite carte et trouvais une inscription au dos:

"Vous, client habituel du bar Red Derby, nous vous invitons a nous retrouver a une soirée privative le Samedi 26 Octobre à partir de 22h pour savourer cette récompense de fidélité. Boisson gratuites* et musque à volonté nous espérons que vous y trouverez votre place avec nos autres invités. A bientôt!"

Ils nous prennent vraiment pour des buses. On y voit encore écrit en tout petit en bas :

"*Boissons non alcoolisées seulement."

Merci, j'ai pas envie de rester sobre toute la soirée. On dépensera un peu.. Enfin si je décide d'y aller. Je soupirais et pris tout le reste du courrier pour rentrer dans mon appartement. Mon chat m'y attendait, Hope, ma petite bouille d'amour à moi. Je la prenais dans mes bras après avoir poser toutes mes affaires. Une avalanche de câlins, c'est ce que je me pris. Elle était adorable. J'allais dans ma cuisine et lui donnais a manger. Moi? je me contentais d'un fruit. J'allais me détendre sous une bonne douche avant de faire un petit air de violon. Rien de mieux que ça pour me détendre et m'échapper de mon quotidien. Je ne pus m'empêcher de danser par la même occasion. C'était bien trop tentant. Une fois terminé j'allais faire une petite sieste pour me remettre de ma nuit passée aux urgences. Lorsque je me réveillais, il était déjà 20h30. Bon, est-ce que j'allais aller à cette fête? Après tout ce bar était au pied de mon immeuble, enfin à cinquante mètres mais pour moi, c'était la même chose. Pourquoi pas? Ça n'allait pas me faire de mal. Je me levais doucement, avalant quelques cachets avec un verre de jus de fruits. Je me levais, m'étirant longuement avant d'aller m'habiller. J'enfilais une robe noire et simple. Un peu ample a partir de la poitrine de façon a masquer au mieux ma maigreur. Mes cheveux étant déjà bouclés, je les laissais ainsi et me contentais de me maquiller légèrement. J'enfilais une paires de chaussures et une veste assortie a celles-ci avant de prendre mon sac et de sortir. Il était 21h50. Je marchais lentement dans la rue pour me rendre au bar essayant de contrôler ma peur de l'extérieur, assez visible soit dit en passant. Mes mains tremblaient légèrement lorsque j'entendais des voix masculines. Tellement que les bouts de mes doigts se fondaient a la couleur de mon sac. Ce n'était pas le moment que ce pouvoir fasse effet. Je secouais la main activement et soupirais avant de prendre quelques cachets. Je me passais les mains sur le visage avant de pousser les portes du bar et d'aller m'asseoir en fond de salle. Je posais mes affaires et regardais les autres entrer.

Tenue:
 

Revenir en haut Aller en bas
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   Dim 26 Oct - 12:04

Rencontre inattendue.
Something's Happening mind destructing. Agony Inside Of Me. My Pulse Is Racing, mental Torture, Self Destroyer. Can't Ignore the Paranoia .



Sam s’était levé aux aurores pour, comme bien souvent, s’entraîner à la concentration. Pour cela rien de plus efficace que le yoga, assis en tailleur au sol il se mit à méditer, c’était le meilleur moyen qu’il avait trouvé pour contrôler son pouvoir. Respirant calmement, prenant de profondes inspirations, relâchant la pression de ses épaules. Durant deux heures, il maintenait cet état de concentration intense, oubliant le monde qui se trouvait au tour de lui, et il ne pouvait nier que depuis qu’il avait commencé cette activité, son pouvoir lui semblait un peu moins incontrôlable. Lorsqu’il se sentait agacé ou énervé, il prenait de grandes inspirations pour ne pas se laisser porter par la colère et créer involontairement de vives illusions, parfois ça fonctionnait et à la place se former sous les yeux de sa victime un gâteau ou simplement une averse. Mais parfois ça ne fonctionnait pas et il ne pouvait que constater une victime s’arrachant la peau sous ses yeux, se grattant jusqu’au sang pour faire partir les bestioles imaginaires qui parcouraient leurs corps. Une fois, il avait même vu quelqu’un tenter de s’arracher les yeux quand il lui avait créé une sensation intense qui empêcher sa victime de voir, puis il lui avait mise ses horribles images dans l’esprit rendant cette personne complètement folle, mais elle l’avait cherchée, même si il s’en voulait pour ça, il n’avait pas pu le contrôler, ça avait était plus fort que lui. Alors oui, parfois il avait le contrôle des choses mais parfois il se laisser dépasser.

Ce fût son téléphone qui le sortit de sa profonde concentration, il soupira et se leva pour se saisir de son portable, en lisant le message qui s’affichait, un second soupire s’en échappa. Une invitation à une fête, un envoi groupé certainement. Il n’avait pas vraiment envie d’aller à une soirée pour le moment, mais il avait encore toute la journée pour changer d’avis, il verrait bien comment allait évoluer la journée. Après une douche vivifiante il se posa ensuite à son bureau pour entreprendre de faire quelques dessins, les heures se mirent à défiler, ce n’est qu’en début d’après-midi lorsque son estomac se mit à crier famine qu’il se rendit compte qu’il était peut-être temps de lâcher un peu ses dessins. Ce fût non sans mal qu’il se prépara un repas, il n’était pas des plus doués en cuisine il fallait bien l’admettre, après avoir dévoré son plat de pâtes, il se posa devant la télé puis fini par s’endormir. Une petite sieste qui lui fit étonnement un bien fou, à son réveil il était aux environs de 17 heures, après un petit encas il sortit faire une petite balade histoire de se dégourdir les jambes, tombant sur quelques amis dans le parc il passa le début de soirée avec eux. Lorsque 22 heure arriva, il reçut un rappel concernant la fête qui se trouvait juste en face de l’endroit où il se trouvait, il ne se rappelait pas avoir mis un rappel mais bon puisque de toute façon ses amis étaient sur le point de s’en aller autant aller y faire un tour.

D’un geste de main, il les salua puis traversa la route jusqu’au bar en question. Une fois à l’intérieur, la fête semblait tout juste commencer, il y avait encore peu de monde, les premiers arrivants s’afféraient déjà au bar, certains danser et d’autres étaient assis dans leur coin. Sam ne tarda pas lui aussi à se rendre au bar, il se commanda un whisky puis s’installa au bar, après avoir bu une gorgée ou deux, il balaya l’endroit du regard. C’était un endroit assez sinistre mais ce bar était là depuis des années et était assez apprécié, Sam n’avait jamais compris pourquoi. Son regard se posa ensuite sur une jeune femme assise sur l’un des sièges en cuir noir au fond du bar, vue d’ici et du point de vue de Sam elle semblait quelque peu anxieuse. Il était à peine arrivé et pourtant il s’ennuyer déjà, il commanda un verre au barman puis se saisit du sien de la main droite et du deuxième commandé dans sa main libre puis se dirigea vers la jeune femme en question. En s’approchant, il lui offrit un léger sourire rassurant puis posa son verre sur la table en ajoutant.

- Je peux m’asseoir ici ?




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   Dim 26 Oct - 13:39


rencontre inattendue

Les gens s'amassaient dans la pièce se ruant directement sur le bar pour boire. Ah, des alcooliques ou des jeunes en soif de cuite. Je soupirais simplement et allais chercher un jus de fruit, que je bus au bar avant de retourner m'asseoir dans mon coin. Le bout de mes doigts se fondait toujours avec la couleur de ce que je touchait, parfois ils devenaient transparents même. Je soupirais, les frottant, réchauffant pour que ça cesse, en vain. Je fus interrompue lorsque quelqu'un me demandais de s'asseoir à côté de moi. J'hochais simplement la tête en guise de réponse et posais mes mains sur ma robe, grosse erreur. Le bout de mes doigts devenaient noirs. Je fronçais les sourcils paniquant quelques peu Je râlais et secouais a nouveau les mains avant de les glisser entre mes cuisses pour les cachées. Je soupirais espérant qu'il n'ait rien vu. Les gens aux gênes modifiées n'étaient pas très acceptés dans le coin. Même si mon pouvoir était très utile pour ce genre de chose.s, je ne le maîtrisais pas tant que ça, et ça me dérangeais au plus haut point. Il se déclenchais lorsque j'étais en situation de stress. Mais seulement sur quelques endroits, comme les mains. Lorsque j'avais peur c'était tout mon corps qui se fondait dans les couleur de l'endroit ou je me trouvais. Merci papa pour ce pouvoir même si je te et le déteste. Ma vie d'avant me manquais, celle ou j'étais heureuse, celle ou j'avais une vie sociale, des amis. Mais j'ai pus apprendre qu'on ne peux faire confiance à personne. Je relevais doucement les yeux vers le jeune homme qui s'était assis à côté de moi et le regardais. Un air interrogateur s'installait dans mes yeux. Je ne voulais pas pour autant prendre la parole, je détestais parler. Personne n'avais entendu le son de ma voix à par a l'hôpital. Les patients m'adoraient, me trouvaient gentille ect..  J'aimais les soigner, j'avais même de la compatis pour eux mais ça s'arrêtait là.

Je me passais les mains sur le visage en soupirant et secouais doucement la tête. Mon portable vibrait alors dans ma poche. Je lus le message en fronçant les sourcils et serrant les dents. La couleur de mes mains changeaient pour se fondre a la couleur de mon portable, cela remontait le long de mes bras doucement Je fini par le ranger dans ma poche. J'essayais de garder une respiration calme même si je n'étais pas trop en état. Mon père était en ville, et je ne savais même pas si ce n'était pas lui assis à côté de moi. Ce sentiments d'insécurité m'envahissait un peu plus.

Tenue:
 

Revenir en haut Aller en bas
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   Dim 26 Oct - 17:08

Rencontre inattendue.
Something's Happening mind destructing. Agony Inside Of Me. My Pulse Is Racing, mental Torture, Self Destroyer. Can't Ignore the Paranoia .



Lorsque Sam prit place, il put lire une vraie détresse dans le regard de la jeune femme. Il descella cette nervosité qui semblait la consumait de l’intérieur, lui qui pourtant ne la connaissait pas, il avait l’impression de lire en elle comme dans un livre ouvert, c’était assez curieux. Elle sembla jouer nerveusement avec ses mains, les tortillant, les cachant comme prise sur le fait de quelque chose. Le regard de Sam était emplit d’une certaine incompréhension, il en oublia presque pourquoi il était venu la voir. D’un geste assuré, il avança du bout des doigts le verre qu’il lui avait apporté vers elle, dans un sourire il prit une voix douce et posée comme si il avait affaire à un animal craintif qu’il ne fallait surtout pas effrayer sous peine de le voir s’enfuir à toutes jambes. Mais cette femme avait quelque chose d’intriguant au fond c’était sans doute pour cela qu’il était venu l’aborder, pour en savoir plus sur ce mystère qui émanait d’elle.

Il but une gorgée de son whisky comme pour se donner lui-même un peu de courage et cacher cette nervosité qui était contagieuse puisqu’il se sentait tout à coup lui aussi très nerveux, lui pourtant d’ordinaire si sociable et extraverti il semblait se faire tout petit, il ne se sentait plus très à l’aise. Sa présence était déconcertante et captivante, c’était assez pénible en réalité à supporter. Mais il se voyait mal se lever tout à coup et lui dire qu’il avait des choses à faire, ce serait assez suspect, même si il ne la connaissait pas il ne tenait pas à laisser une mauvaise impression ni même à la vexer.

Se raclant la gorge, il se décida enfin à briser ce silence pensant qui avait pris possession de leur petit espace

- Moi c’est Sam.

Il attendit un peu, puis reprit

- Et toi ?

Elle devait sensiblement avoir le même âge que lui à première vue, il aurait était bizarre de la vouvoyer il opta donc directement par un tutoiement comme deux jeunes pouvaient le faire en temps normal. L’intrigue autour d’elle s’épaississait à chaque minute qui passait, il la vit de plus en plus nerveuse, de plus en plus soucieuse et même inquiète. Il crut voir sa main changer de couleur, il dû cligner plusieurs fois des yeux avec cette étrange impression de ne pas avoir rêvé. Lui-même n’était pas des plus ordinaires puisqu’il posséder un pouvoir mais à part Ethan il connaissait peu de gens qui étaient doté de capacités extraordinaires, dès que cela se présenter à lui il restait toujours un peu pantois, comme si c’était la première fois qu’il avait affaire à ça. Bien que dans un sens c’était le cas, il n’avait encore jamais vu quelqu’un se fondre littéralement dans le décor, c’était assez impression à voir, il prit une grande inspiration, vida son verre puis comme si il ressentait le besoin de la rassurer, voyant que plus son anxiété se faisait ressentir, plus elle semblait émaner de tous les pores de sa peau, plus sa main semblait disparaître dans le décor, il comprit que c’était sans doute là le déclencheur. Il ne pouvait l’affirmer mais étant lui-même concerné il savait qu’il y avait bien souvent un déclencheur, que le pouvoir ne se manifester pas toujours par une envie mais plutôt par une émotion,  et il savait aussi comme il était dur d’avoir le contrôle sur ses émotions. Plongeant son regard dans le sien, il reprit

- Tu n’as rien à craindre avec moi.

Et il avait plus que raison, il était loin d’être une personne malveillante, il n’éprouvait aucun plaisir à faire du mal aux gens, lorsqu’il le faisait c’était qu’il avait perdu totalement le contrôle. Bien sûr il ne pouvait pas apprécié et être apprécié de tous ce n’était clairement pas possible, mais il faisait au mieux pour se faire apprécier par le plus grand nombre.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   Dim 26 Oct - 17:39


rencontre inattendue

J'essayais de calmer la nervosité qui avait pris place en moi. C'était extrêmement dur puisque habituellement je la plaquait grâce a une montagne de décontractants. Je serrais les poings doucement avant de relever les yeux vers le jeune homme. A sa question j'entre-ouvris les lèvres avant de me mordre celle du bas, j'avais peur de mal faire. A quoi bon se priver encore et encore de toute vie sociale? Mais la grosse crainte que je ressentais, c'était lui, mon père qui venait de m'envoyer je en sais comment un message pour m'annoncer qu'il était en ville, qu'il me traquais. Je fini par avaler bruyamment ma salive et plonger mon regard dans le siens. J'essayais tant bien que mal de cacher mon "pouvoir", posant mes mains sur mes cuisses pour qu'elles prennent une couleur chair. Comme une vague de frissons, la couleur changeais sous nos yeux. Je soupirais alors.

-June.. Je.. Je m'appelle June.

J'étais un peu gênée par la situation qui s'offrais à moi, j'avais encore peur à cause de mon père mais je ne voulais pas me laisser abattre par tout ça, pas encore une fois. J'étais pleine de volonté mais aussi remplie de sentiments d'insécurité, de danger. Je me mordillais la lèvre nerveusement avant d'entendre sa seconde phrase. Il devait croire que c'était lui qui me mettais dans cet état. Alors que non. Je me contentais de secouer la tête doucement.

-Rien à craindre de toi, peut-être mais même avec les autres j'ai toujours un poids sur les épaules.

Ca n'avait rien de méchant, mais c'était la simple vérité. Je n'adoucissait rien, J'étais surtout terrifiée a l'idée que mon père me retrouve pour poser ses sales pattes sur moi.

Tenue:
 

Revenir en haut Aller en bas
Samuel J. Everson

avatar

▬ Petits mots : 99
▬ Your Buisness : Etudiant en arts.

MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   Lun 27 Oct - 12:35

Rencontre inattendue.
Something's Happening mind destructing. Agony Inside Of Me. My Pulse Is Racing, mental Torture, Self Destroyer. Can't Ignore the Paranoia .



La tension était palpable, cette inconnue qui répondait au doux prénom de June semblait avoir atteint un état second. Comme si elle se sentait traquée, du moins c’était l’impression qu’avait eu Sam dès lors qu’elle eut prononcé en quelque sorte qu’elle se méfier des gens, dans un monde où l’individualisme était roi c’était tout à fait compréhensible mais on ne pouvait pas se terrer pour autant dans nos appréhensions et nos peurs cela ne mènerait qu’à une perte certaine. La société n’est certes plus ce qu’elle était autrefois mais on ne peut pas pour autant mettre tous les individus dans la même catégorie. Sam lui-même était le premier à se méfier de ceux qui lui lancer un regard de travers ou qui changer de trottoirs subitement, il se méfier de beaucoup de monde mais il n’en était pas devenu pour autant quelqu’un de fuyard. Au contraire, cela ne l’empêchait pas d’aller vers les gens comme il venait de le faire à présent. June aurait très bien pu être une serial killeuse, ou quelqu’un de très malhonnête, mais il fallait parfois prendre des risques pour faire de belles rencontres, tout n’était pas ou tout noir ou tout blanc, parfois il y avait juste des gens honnêtes qui ne demandait rien à personne, se contentant de vivre dans leur coin leur petite vie paisible.

A en regarder la vie de Sam, elle n’avait vraiment rien de paisible, mais il n’était pas du genre à se lamenter, c’était un sujet qu’il avait enfermé au fond de son esprit, il y pensait souvent c’était une évidence, le traumatisme causé n’avait en rien était effacé mais il n’en parlait pas, jamais, à personne. Pas même à Ethan ou à son parrain Josh qui l’avait accueilli. Son meilleur ami était bien sûr au courant, un soir de détresse, Sam lui avait tout raconté dans les détails, il avait vu la stupeur sur son visage, la compassion, peut-être même avait-il desceller un peu de pitié au fond, mais depuis ce triste soir, le fait d’avoir raconté cette histoire qu’il connaissait que trop bien à voix haute l’avait quelque peu détruit, plus qu’il ne l’était déjà. Et bien sûr, il n’en avait plus jamais reparlé depuis, et il ne comptait pas le faire, il connaissait la douleur que cela provoquait en lui.

Revenant à ce qu’il se passait sous ses yeux, il dû faire un effort pour reprendre le fil de la conversation, un petit silence c’était installé depuis la fin de la phrase prononcée par June, Sam haussa des épaules, non pas par indifférence mais plutôt comme pour dire qu’il comprenait, un léger soupire plus tard, il rouvrit enfin la bouche.

- Je crois qu’on en a tous. On a tous des choses qu’on ne veut pas partager et qui nous créer ce poids dont tu parles sur les épaules. Tu n’es pas la première, et tu ne seras certainement pas la dernière

Il lui fit un léger sourire compréhensif puis interpella l’une des serveuses se commanda un autre verre qu’elle ne tarda pas à lui apporter. En buvant une gorgée du breuvage il se sentit un peu euphorique tout à coup. Il n’était pas encore dans un état second comme celui que pouvait provoquer l’alcool mais il se sentait plus confiant, plus sûr de lui que la normal. C’était un effet plutôt agréable.

- Tu veux voir un truc cool ? Fit-il dans un chuchotement tout juste audible pour son interlocutrice

Sam n’avait jamais profité de ses pouvoirs pour épater la galerie, dans la mesure où il n’en avait pas toujours le contrôle. Même quand il voulait créer des visions positives, par exemple un jolie cupcake des plus appétissant cela se tournait contre lui, une fois, alors qu’il avait 15 ans il avait voulu tenter l’expérience avec un ami, il lui avait fait apparaître un gâteau dans sa main, comme il les aimait, au citron. Il avait commencé à le manger, pouvant ressentir le goût le long de sa gorge, c’était assez spectaculaire pour quelque chose qui n’existait pas vraiment. Puis tout à coup, arrivé à la fin du petit gâteau il s’était mis à se racler la main de ses dents, sa main s’était mise à saigner de façon exagérée. Il avait fini à l’hôpital avec des points de sutures, depuis, Sam n’avait pas retentait l’expérience.  Mais ce soir, il avait dans l’idée de faire apparaître un objet plutôt qu’un aliment ce serait peut-être moins dangereux ? Après tout il n’en savait rien, mais il ressentait le besoin de retenter le coup, juste une fois.




made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre innatendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre innatendue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une "personne" innatendue
» Une recontre innatendue [P.V Pelage de FEu ]
» Face à Face innatendue ! * Pv Joker*
» Intrigue IV : Discution innatendue (PV : Jason Turner)
» Petite érection tant attendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Evolution :: What's Up ? :: Archives-
Sauter vers: